Accueil » Perso » Blogging et YT » Interview de la blogueuse des Critiques de l’Imaginaire

Interview de la blogueuse des Critiques de l’Imaginaire

by Cordélia

Bonjour à tous et à toutes !

Il y a un moment (et un bon moment !) j’avais fait un concours autour des blogs littéraires. J’avais eu deux blogs coup de cœur et j’avais décidé de leur proposer une petite interview. En août, j’avais ainsi interviewé Mademoiselle Littérature. Aujourd’hui c’est le tour de la demoiselle qui gère Les Critiques de l’Imaginaire. Ça a pris un peu de temps de trouver le temps 1/ d’écrire les questions pour moi 2/ de répondre pour elle 3/ de trouver le bon moment pour publier tout ça, mais nous avons fini par réussir !

Ce que j’ai aimé sur Les Critiques de l’Imaginaire, c’est le fait qu’on n’y parle pas seulement de livres. On parle aussi écriture, séries, films, et tout ça autour de la littérature de l’imaginaire. Je ne peux pas dire que c’est mon genre préféré, mais j’ai un attachement particulier pour cette littérature. C’est pourquoi je me retrouve bien dans l’ambiance de ce blog ! Les articles sont souvent assez courts, ce qui me convient puisque je n’ai pas forcément le temps de passer des heures sur la blogo (j’ai de la peine pour toi, petit lecteur de Mademoiselle Cordélia, qui te retrouve face à des très looooongs articles). J’aime également la navigation du blog, c’est très simple de s’y retrouver et de repérer ce qui est susceptible de nous intéresser. Il y a quelques petits soucis d’alignement dans le design, je viens de le repérer au moment où j’écris cet article, mais ce n’est pas non plus dramatique. Vous commencez à me connaître, je préfère la simplicité aux visuels surchargés.

Maintenant passons aux questions/réponses !

les critiques de l'imaginaire capture d'écran

Interview

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ? Qui es-tu ? Quel âge as-tu ? Que fais-tu dans la vie ?

J’ai 25 ans et j’habite depuis peu à Paris, après avoir eu l’occasion de vivre dans un certain nombre d’endroits en France et à l’étranger. J’ai terminé mes études en sciences politiques il y a deux ans et je travaille depuis comme chargée d’études. Quant à mes centres d’intérêts, ils sont assez bien résumés sur mon blog : lire un bon roman, boire du thé & regarder des séries en VO, écrire, voyager… sans oublier profiter de la vie parisienne !

Depuis combien de temps blogues-tu ? Est-ce que tu as eu l’occasion de tenir d’autres blogs avant Les Critiques de l’Imaginaire ?

J’ai créé Les Critiques de l’Imaginaire en février 2013 ; ma seule expérience dans le domaine était un petit blog, destiné à ma famille et mes amis, que j’avais commencé parce que je partais étudier à l’étranger.

Quand as-tu ouvert Les Critiques de l’Imaginaire ? Comment est né ce blog ? Comment en as-tu choisi le nom ? Qu’est-ce qui t’a poussé à l’ouvrir ?

En fait, je rédige des critiques de romans depuis très longtemps (à peu près depuis mes 14 ans !), mais l’idée de les partager ainsi sur internet est relativement récente. J’aimais déjà beaucoup parcourir des blogs et j’étais active sur plusieurs forums liés aux littératures de l’imaginaire, mais c’est seulement au cours d’une (très) longue discussion avec un ami, il y a presque deux ans, que l’idée de créer ce blog s’est imposée à moi. C’est une façon de partager avec d’autres ma passion pour les livres, mais aussi un moyen de « promouvoir » l’imaginaire sous toutes ses formes, au-delà de l’image plutôt geek, masculine et adolescente qui colle à la peau de la science-fiction et de la fantasy. Et puis c’est un moyen de combiner plusieurs de mes passions – la littérature, l’écriture, l’imaginaire, les séries, etc. Quant au nom, je voulais associer les mots qui me semblaient le mieux résumer mon blog, tout en ayant un titre avec une certaine poésie.

Quelle est ta ligne éditoriale sur ton blog ? Comment l’as-tu établie ?

La ligne éditoriale a évolué depuis les débuts du blog : au départ, il était uniquement tourné vers la science-fiction et la fantasy mais, très vite, j’ai trouvé ça assez frustrant de ne pas parler de mes autres découvertes littéraires. Désormais, je chronique toutes mes lectures quel que soit leur genre : mon grand bonheur est de faire découvrir des « pépites de lecture » méconnues à ceux qui me lisent. De plus, j’ai toujours eu envie de faire de ce blog un espace tourné assez largement vers l’imaginaire et c’est pourquoi j’essaye de l’enrichir par des analyses, des découvertes ciné ou série, etc. Depuis peu, je commence à inclure également quelques réflexions sur l’écriture et j’aimerais beaucoup développer une section voyage, et pourquoi pas des articles en anglais.

Pourquoi avoir choisi de ne pas t’en tenir à la littérature ?

Sans doute parce que la littérature est intimement liée à beaucoup d’autres formes d’expressions qui m’intéressent également…

Qu’est-ce qui te plait tant dans la littérature de l’Imaginaire ? Comment t’es venu ce goût pour ce genre d’histoires ?

J’ai toujours aimé les histoires un peu fantastiques, qui avaient le pouvoir de me transporter loin de mon quotidien, mais c’est sûrement la découverte du Seigneur des Anneaux à l’âge de 12 ans qui a confirmé mon goût pour les univers imaginaires. Aujourd’hui, ce que j’apprécie le plus dans ce type de littérature c’est sa capacité à être un miroir critique de notre monde, à nous alerter sur les menaces qui pèsent sur lui.

Peux-tu nous parler de la manière dont tu écris un article type ? Dans quelles conditions, pendant combien de temps, etc.

J’écris des articles surtout le week-end, et plus rarement en soirée. Presque toujours avec de la musique et une tasse de thé/café à côté de moi ;-)… J’écris d’abord les idées structurantes puis je reprends le tout en formulant de manière plus complète mes idées, et enfin je relis plusieurs fois l’ensemble pour éliminer les coquilles, répétitions, améliorer le style, etc. Quant à la mise en page, je la fais au fur et à mesure.

Comment choisis-tu ce dont tu vas parler ?

Pour les chroniques littéraires, c’est assez simple, je les écris dans le même ordre que celui de mes lectures. Pour les autres articles, j’essaye de les intercaler avec les critiques de romans, de façon à ce qu’il y ait une certaine diversité dans la publication. Pour ne pas oublier mes idées, je les note au fur et à mesure qu’elles me viennent, même si je ne rédige pas un article tout de suite. Après, en pratique, c’est un peu plus brouillon que ce je viens de décrire… ;-)

Combien de temps prends-tu pour ton blog en moyenne ? Par jour ou par semaine.

C’est assez variable, de quelques heures à une dizaine par semaine, souvent réparties de manière très inégale entre les jours.

Qu’est-ce qui te plait le plus sur ton blog ?

L’idée que j’ai réussi à le créer de toutes pièces… (avec l’aide de WordPress tout de même ;-)) et les commentaires et messages que je peux recevoir !

Ce qui te plait le moins et que tu aimerais changer ?

Certains articles assez anciens ne me plaisent plus, et j’aimerais les améliorer. Bien sûr, je ne suis pas complètement satisfaite du design auquel je trouve toujours beaucoup des défauts.

Qu’est-ce que tu regardes en premier quand tu visites un blog inconnu ?

Je regarde le design général, les couleurs utilisées, comment sont organisées les rubriques, et puis j’aime bien lire la section « à propos » où l’on découvre la personnalité derrière le blog.

Qu’est-ce que t’as apporté ton blog depuis que tu le tiens ?

Plein de belles choses ! Un espace pour parler de livres et de choses qui m’inspirent, un temps de liberté et de plaisir d’écriture et la possibilité de « rencontrer » d’autres personnes intéressées par ces mêmes domaines.

Est-ce que parfois, tu as envie de tout arrêter ? Est-ce que ça t’est déjà arrivé de faire une longue pause ?

Je n’ai jamais eu envie de tout arrêter même si je me suis parfois sentie un peu découragée (notamment quand je dois faire à tout un tas de bugs incompréhensibles pour moi…). J’ai quelque fois fais de longues pauses, souvent à cause de vacances passées loin de la France ou d’impératifs (déménagements…). Même si je suis beaucoup prise par la vie « réelle », j’essaye toujours de consacrer du temps à ce blog.

A quoi accordes-tu le plus d’attention dans un livre ? Quelle erreur tu ne peux pas pardonner ? Qu’est-ce qui, au contraire, peut te pousser à fermer les yeux sur certains détails ?

Un roman où l’on devine la personnalité de l’auteur, où une atmosphère et des émotions se dégagent, peut me faire oublier beaucoup de ses défauts. J’accorde aussi beaucoup d’importance aux personnages : des personnages attachants et crédibles dans une intrigue un peu bancale peuvent me satisfaire, mais plus rarement l’inverse. Ce que je ne peux pas pardonner c’est l’accumulation de clichés littéraires (« elle avait une peau d’albâtre et des cheveux d’ébène » par exemple !). Quand je « juge » un roman, je ne le fais pas sur la base de critères académiques ou de style, mais en fonction de mon ressenti de lectrice, et c’est que j’essaye de décrire dans mes chroniques.

As-tu un auteur préféré ? Tu as le droit d’en citer plusieurs si tu n’arrives pas à choisir.

J’en ai beaucoup… en vrac : Tolkien, Marion Zimmer Bradley, Catherine Asaro, Jean M. Auel, J.K. Rowling, G.R.R. Martin, Pierre Bordage, Orson Scott Card, Jane Austen…

Quel est ton livre de chevet ?

Le Seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien et toute la Romance de Ténébreuse de Marion Zimmer Bradley

Ta série et ton film préféré ?

Au niveau série, deux titres qui n’ont pas grand-chose à voir (!) : Buffy contre les Vampires et Rome. Pour les films, Le Seigneur des Anneaux et les films de Tim Burton.

Voilà c’est tout pour cette demoiselle ! J’espère que cette interview vous aura plu et que vous aurez eu envie d’aller faire un tour sur son blog : Les Critiques de l’Imaginaire. En tout cas ça m’a fait très plaisir d’échanger avec cette blogueuse.

Tu aimeras peut-être

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus