Accueil » Perso » Lettre à l’ado que j’ai été

Lettre à l’ado que j’ai été

by Cordélia

J’ai lu hier soir, très tard, le recueil de témoignages Lettre à l’ado que j’ai été, dirigé pas Jack Parker. On y retrouve 28 lettres de personnalités telles que Lauren Bastide, Nadia Daam, Ovidie, Diglee, Marion Seclin, Rokhaya Diallo et bien d’autres. Des lettres à l’ado qu’ils ont été. La plupart de ces lettres ne m’ont pas particulièrement parlées, n’ont pas spécialement fait écho, mais elles m’ont inspirée. J’ai décidé ce matin, d’écrire moi aussi une lettre à l’ado que j’ai été.


Hi petite,

Arrête tes conneries et va voir un psy. Tout de suite. Je sais que ça te semble inutile, que tu penses pouvoir d’en sortir toute seule, mais c’est faux. Alors bouge-toi. Je sais que tu attends qu’on vienne te sauver de la noyade, que tu passes ton temps à hurler dans ta tête, mais l’aide ne tombera pas du ciel. L’aide, tu dois la demander. Je sais que c’est difficile, je suis passée par là moi aussi, mais c’est vraiment la seule solution. Considère cette lettre comme étant ce fameux signe que tu attends depuis des années et écoute-moi.

Tu dois vivre. Ta vie ne s’arrêtera pas cette année, ni même l’année prochaine. Tu vas avoir 16 ans. Tu vas avoir 18 ans. Tu vas avoir 25 ans un jour, ils sonneront pour moi la semaine prochaine (je touche du bois). Tu n’es pas destinée à mourir jeune et incomprise. Alors descends de ce pont, arrête de marcher en équilibre sur la digue et jette tes rasoirs.

Tu as le droit de pleurer encore et encore. D’écouter en boucle de la musique triste. Ne te force pas à faire semblant d’être heureuse. Accepte la réalité. Tu ne vas pas bien. Tu vas très très mal. Or quand tu as très très mal au ventre, qu’est-ce que tu fais ? Tu vas voir maman et tu demandes à aller chez le médecin. Aujourd’hui tu as très très mal à la tête et au cœur, à ton avis qu’est-ce qu’il faut faire ? Aller voir maman et demander à aller chez le médecin.

Maman ne va pas te bouffer. Elle t’aime et elle t’aidera. Je sais que tu ne t’en rends pas compte et que tu es terrorisée à l’idée de décevoir, mais tu as tort d’avoir peur. Tu n’es pas une mauvaise fille et ce n’est pas à toi de t’occuper de tes parents. C’est à eux de s’occuper de toi, alors laisse-leur un moyen de le faire.

Il faut que tu te soignes parce que tu vas vivre. Or je suis un peu dans la merde à cause de tes conneries. Pense un peu à moi, le toi du futur. Tu vas vivre encore de longues années et crois-moi, ça va être une belle aventure. Déjà, dans 2 ans, tu vas sortir de ce trou paumé et tu vas monter à Paris. Ça va être dur, mais ça sera la meilleure décision de ta vie.

Tu n’imagines même pas tout ce que tu vas faire, tout ce que tu vas vivre. Tu as des milliers de choses à voir, des centaines de personnes à rencontrer, des dizaines de projets à mener ! Aujourd’hui, chaque seconde dure un millénaire, mais demain, tu passeras ton temps à courir après l’horloge.

Tu rêves de partir dans des mondes imaginaires et fantastiques. Le monde dans lequel tu vis, il est pourri de chez pourri, mais tu y feras de grandes choses. Tu vas être quelqu’un de bien, quelqu’un d’un peu important. Tu vas aider des gens et tu vas faire du bien au monde en existant et en prenant la parole. Tu as une immense valeur et je suis déjà fière de nous. Crois-moi, la vie vaut vraiment le coup. Même si le monde part en couilles.

Je ne te cache pas que ça ne va pas être de tout repos. Tu vas en chier, t’imagines même pas à quel point. Mais je le répète : ça vaut le coup. Ces épreuves vont te construire. Mais ça ne veut pas dire que tu dois tout faire toute seule ! La vie, c’est difficile et parfois on a besoin d’un coup de main. Aujourd’hui, tu as besoin d’aide et de soins. Demain, tu graviras des montagnes.

Autre sujet très important. Tu vas aimer et être aimé. Tu l’es déjà : par ta famille, tes quelques ami-e-s, mais tu vas avoir droit à encore plus ! Parfois ça te fera mal physiquement, comme dans les livres. Parfois ça te fera pleurer toutes les larmes de ton corps. Tu seras déçue, choquée, bouleversée, désemparée. Mais tu auras surtout droit à des moments magnifiques, des relations complices, maladroites, joyeuses, brûlantes. Tu connaîtras le coup de foudre, comme un coup de poing dans ton ventre. Tu vas frémir, frissonner, t’enflammer. Tu vas aimer pleinement et tu seras aimée en retour. Ça va être fantastique, tu n’imagines même pas à quel point.

Ah oui, t’es bien bi. Je sais que tu fais semblant de savoir, mais je te le confirme. Tu es bi et non, tu ne finiras pas forcément avec un homme. Rassure-toi, tu pourras quand même te marier et peut-être même avoir des enfants, maintenant on a tou-te-s plus ou moins le droit.

Quelques derniers conseils pratique. Si je t’envoie chez læ psy c’est pas pour que tu y retournes plus tard. Renseigne-toi sur le consentement sexuel. Je sais qu’actuellement, tu es chaude comme la braise et que ça te paraît improbable de ne pas avoir envie, mais ça te sauvera plus tard. Verbalise tes désirs. Ça t’aidera peut-être à verbaliser tes refus. Tu ne dois rien à personne. Même si ton mec ou ta meuf part le lendemain et que vous ne vous verrez pas pendant plusieurs semaines. Même s’il a réglé l’addition. Un autre soir viendra où tu hésiteras à prendre un taxi. T’auras pas trop de thune, y aura plus de RER et puis après tout, il était gentil. Claque 50 balles et commande un Uber. La séance de psy, c’est 60.

J’espère avoir été assez claire et que dès que tu replieras cette lettre, tu iras demander cette aide dont tu as besoin. Ou qu’à défaut de la demander, tu iras la chercher.

Prends soin de toi, prends soin de nous. On le mérite toutes les deux.

Toi dans 15 piges.

Livre Lettre à l'ado que j'ai été

Tu aimeras peut-être

2 comments

Delphine 25 avril 2018 - 14h 33

Bonjour,
J’ai beaucoup aimé cet article, plein de recul qui donne beaucoup de positif dans une vie qui va mieux, et c’est toujours de bons conseils pour soi-même car on traverse tous nos moments de doutes mais on le ressent tous différemment.
Et puis j’aime aussi beaucoup ton style d’écriture, très facile et agréable à lire.
Du coup, cela m’a inspiré à faire ma lettre à mon « moi » d’avant dans mon blog (tout nouveau, je viens de le créer).
Merci

Reply
Ju 28 mars 2018 - 14h 49

Hey ! Je voulais juste te dire que je te trouve très courageuse d’avoir publié cette lettre, et que j’aime beaucoup ta façon d’écrire, entre mots familiers et tournures poignantes.
Voilà bonne continuation bisous !

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus