Accueil » Perso » Rencontre « Amours, sexualités et haut débit » à Liège

Rencontre « Amours, sexualités et haut débit » à Liège

by Cordélia

Amours, sexualités et haut débit : réflexions artistiques, théoriques et pratiques sur nos relations à l’heure de l’hyperconnecté.

Des sites de rencontres à l’explosion de la pornographie en ligne en passant par le développement d’intelligences artificielles toujours plus séduisantes, comment l’avènement du numérique modifie nos définitions de l’amour, des relations et la manière dont nous construisons nos identités de genre et sexuelle ? Internet est-il la cause d’un certain désenchantement ou un formidable multiplicateur de possibles ?

Avec :
MADEMOISELLE CORDELIA
Active sur les Internets depuis 2013, blogueuse, écrivaine, vidéaste et militante LGBT+ féministe, Mademoiselle Cordélia réalise notamment des vidéos éducatives sur les thématiques LGBT+, la sexualité et le genre sur la chaîne YouTube Princ(ess)e LGBT.

NATHALIE GRANDJEAN
Chercheuse senior en Science & Technology Studies, assistante en sociologie du numérique et doctorante en philosophie, Nathalie Grandjean s’intéresse aux implications spéculatives des exigences d’éthique et d’acceptabilité sociale dans le design des innovations technologiques. Elle mène aussi une investigation philosophique sur les politiques des corps contemporains, guidée par le post-structuralisme et les féminismes.

MARINE HAVERLAND
Active dans l’audiovisuel depuis 2008, Marine Haverland a fondé en 2012 Aura Films, une structure de développement et de production de projets nouveaux médias. Elle a également organisé des conférences et des formations dans le domaine du transmedia et a co-fondé le Liège Web Fest, 1er festival belge consacré au transmedia, à la web-série et à la réalité virtuelle. Elle est actuellement en charge des nouveaux médias du gaming et de la réalité virtuelle chez screen.brussels cluster.

Et, à la modération,
ELISABETH MEUR-PONIRIS
Diplômée d’un master en Education aux médias et par les médias de l’IHECS, Elisabeth Meur-Poniris travaille en tant que conceptrice et cheffe de projets interactifs.. Elle a notamment conçu et produit, avec Switch asbl, le serious game multi-primé Providence. Sa démarche s’inspire avant tout de la culture numérique et de la sociologie des médias de manière plus large, mais aussi des thématiques de l’amour et des sexualités, qu’elle explore à travers la loupe de la culture populaire, des contre-cultures et du féminisme.

Un évènement inscrit dans le cadre du Festival Contre/Bandes « Les Limites Imaginaires » et de la Saison des Cultures Numériques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Enregistré le 29/10/2016 à PointCulture Liège.

Tu aimeras peut-être

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus