Accueil » Littérature » Ecrire un personnage LGBT : quelques ressources

Ecrire un personnage LGBT : quelques ressources

by Cordélia

Je reçois très souvent des messages d’auteur et d’autrice qui souhaitent écrire un personnage LGBT, mais ne savent pas comment faire, où se renseigner, pour créer un personnage cohérent et être respectueux·euse. En général, si vous êtes dans cette démarche et que vous vous posez la question, que vous n’êtes pas certain·e· de bien faire, c’est que vous n’êtes pas trop mal parti·e. Il n’y a rien de pire qu’un·e auteur·trice qui pense déjà tout savoir et qui estime ne pas avoir besoin de se renseigner.

On pourrait se poser la question : si vous n’êtes pas concerné·e ou que vous n’y connaissez rien, êtes-vous réellement bien placé·e pour écrire cette histoire ? Je n’ai pas la réponse, et je vais présupposer que, peu importe mon avis, vous allez quand même écrire un personnage LGBT. Je préfère ainsi vous donner 2/3 conseils, histoire de limiter la casse, voire vous donner les moyens de réussir (qui sait ?).

Cet article ne donnera pas de recettes miracles, même en suivant tous les conseils à la lettre, il est possible de se planter en beauté. Une fois face à votre page blanche, vous serez seul·e et personne ne sera là pour vous dire quoi écrire.

Quoi qu’il en soit, prenez vos responsabilités et donnez-vous les moyens d’écrire correctement vos personnages.

Acquérir les connaissances de base

Pas de surprise avec ce premier conseil : vous allez devoir commencer par vous former tout·e seul·e. Vous avez la chance de vivre à une époque où les informations sont accessibles en quelques clics : profitez-en ! Internet est une mine d’or et vous permettra d’acquérir les connaissances qui vous aideront à écrire un personnage LGBT. Quand on n’y connait rien, on écrit facilement de la merde. Alors remédiez à cela. Blogs, chaînes YouTube, webzines, podcasts, les médias sont variés. Soyez curieux·se !

Les ressources que je liste ici ne sont absolument pas exhaustives.
C’est une base si vous ne savez pas où chercher pour commencer.

Vous pouvez commencer avec des brochures informatives, souvent éditées par des associations :

Ensuite, pour creuser un peu le sujet, je peux vous envoyer consulter la chaîne de Ash Hardell, où vous trouverez de très nombreuses vidéos sur les orientations sexuelles, les genres, tous ces sujets qui nous intéressent ici.

Pour s’informer sur la transidentité, je vous conseille :

Pour l’asexualité, il y a le site d’AVEN Francophone.

Pour se renseigner sur l’intersexuation, je vous conseille le site du Collectif Intersexes et Allié·e·s. Vous y trouverez de nombreuses ressources, mais aussi des liens vers d’autres sites qui vous apporterons d’autres informations.

Autre outil pour vous documenter, la base de données féministe BA(F)FE. Elle vous permet de faire des recherches sur des sujets par mots-clés, et d’accéder à des ressources diverses, notamment sur les questions LGBT+.

Se gaver de témoignages réels

Pour écrire un personnage LGBT+, rien de mieux que de s’inspirer de la « vraie vie ». Je pense sincèrement que les écrivain·e·s sont des formes de vampires, je passe ma vie à piquer des morceaux de vie autour de moi.

Sur Internet, vous trouverez foule de chaînes YouTube, de blogs, de témoignages recueillis par des journalistes dans divers médias. Armez-vous des mots-clés que vous avez appris et partez en quête. Je n’aime pas trop l’idée de vous orienter vers des témoignages en particulier, je ne sais pas ce dont vous avez besoin et ça voudrait dire mettre en avant certains profils et pas d’autres.

Néanmoins, je pense pouvoir vous orienter sans trop de scrupules vers des séries de témoignages :

C’est le moment pour moi de vous rappeler que les personnes LGBT+ ne sont pas toutes blanches, valides, neurotypiques. Pensez à diversifier vos personnages et renseignez-vous en conséquence.

Se renseigner sur les enjeux actuels

Il est important de prendre en compte le contexte, la société dans laquelle nous vivons, pour comprendre les enjeux de la représentation LGBT+. Si vous créez un univers de fantasy, vous-même auteur ou autrice, êtes influencé·e par la société dans laquelle vous vivez, ce que vous entendez, les personnes que vous rencontrez. Il va donc falloir déconstruire tout ça, comprendre les mécanismes de l’oppression des personnes LGBT+.

Pour cela, vous pouvez vous renseigner sur les revendications portées par les associations et collectifs : Mariage, PMA, changement d’état civil libre et gratuit, fin des mutilations sur les enfants intersexes, dépénalisation de l’homosexualité dans le monde. Le contexte est différent dans chaque pays (voire dans chaque région/Etat), si vous écrivez du contemporain, il faudra vous renseigner spécifiquement sur les droits LGBT+ dans le pays choisi pour votre histoire.

Vous pouvez consulter les sites des associations, lire leurs communiqués de presse, suivre des médias LGBT+ : Komitid, Têtu, Well Well Well pour citer des exemples français.

Les rapports d’enquête sont aussi très utiles pour comprendre les enjeux des communautés LGBT+ :

Lire des livres écrits par des auteurs et autrices LGBT+

De la même manière que les personnes LGBT+ connaissent mieux que les autres les sujets relatifs à leur existence, les auteurs et autrices LGBT+ ont souvent une écriture plus réaliste. Attention cependant, un homme gay ne saura pas écrire une femme trans aussi bien qu’une femme trans. J’utilise « LGBT+ » depuis le début de l’article par facilité d’écriture, mais les personnes LGBT+ ne constituent pas un bloc uniforme.

Lire plusieurs livres écrits par des auteurs et autrices concerné·e·s pourra vous être utile, pour voir comment iels amènent les choses, comment iels traitent leurs personnages, etc. Je dis « plusieurs » car évidemment il y a plusieurs manières d’écrire et qu’il vaut toujours mieux diversifier ses sources.

Lisant beaucoup de littérature jeunesse, ado, YA, je peux vous conseiller :

  • Cat Clarke
  • Adam Silvera
  • Becky Albertalli
  • Patrick Ness
  • Cindy Van Wilder
  • Cathy Ytak
  • Benjamin Alire Saenz
  • David Levithan

En littérature dite « adulte », il y en a évidemment aussi. Allez chercher d’autres auteurs et autrices et soyez cohérent·e avec le genre du livre que vous voulez écrire. Si vous écrivez du polar, lisez du polar.

Pour info, dans le jargon, on dit que quand un livre est écrit par un·e concerné·e, il est #ownvoices.

Bien sûr, ça marche avec les BDs, les films et les séries.

Vous pouvez aussi écouter les tables-rondes sur les représentations LGBT+ que j’ai enregistré en mars 2018, qui donnent de bonnes pistes de réflexion :

Lire un peu de théorie

Soyons honnête, je ne lis moi-même pas énormément d’ouvrages théoriques. Néanmoins, je pense que dans un processus d’écriture, surtout si on ne connait pas grand chose au sujet (dans le cas de cet article : la vie des personnes lesbiennes, gays, bi, trans, intersexe, ace, etc), il peut être intéressant et utile de se frotter à un peu de théorie.

Faites néanmoins attention à ne pas aller vous informer dans des ouvrages rejetés par les militant·e·s LGBT+. Lisez plutôt de la théorie militante, souvent écrite par des personnes LGBT+. De façon générale, vous pouvez écarter tous les ouvrages universitaires sur « la transexualité » et « l’hermaphrodisme ». Et méfiez-vous de toute la littérature relative à la psychologie et la psychiatrie.

Voici quelques ouvrages que j’ai personnellement lus et que je peux conseiller car ils sont accessibles. N’hésitez pas à aller voir les autres travaux de ces auteurs·trices, et à consulter les ouvrages de référence qu’iels peuvent citer.

  • Réflexions sur la question gay, Didier Eribon
  • Vers la plus queer des insurrections, Fray Baroque et Tegan Eanelli
  • Homo Inc.orporated, Sam Bourcier
  • Queer zones, Sam Bourcier (ouvrage que vous trouverez en bibliothèque sous le nom de Marie-Hélène Bourcier)
  • Le mouvement politique de l’homosexualité, Massimo Prearo

Et on m’a déjà conseillé (mais je n’ai pas encore lu) :

  • Trouble dans le genre, Judith Butler (attention c’est super compliqué)
  • Sociologie des transidentités, Arnaud Alessandrin
  • Qui a peur de la théorie queer ?, Bruno Perreau
  • Les Cahiers de la transidentité
  • Histoire de la sexualité, Michel Foucault

Et il y a plein d’autres ouvrages super intéressants ! En cherchant Etudes de genre et Théorie Queer sur Wikipédia, vous aurez des bibliographies. Si vous avez d’autres suggestions de lecture, n’hésitez pas à les mettre en commentaire.

Aller à la rencontre des personnes LGBT+

Pourquoi des interviews ?

C’est évident. Peut-être êtes-vous même étonné·e·s de voir ce conseil arriver en dernière position. La raison est très simple : selon moi, il vaut mieux être bien informé·e avant d’aller chercher soi-même des témoignages, pour éviter de sortir des énormités qui risqueraient de blesser votre interlocuteur·trice. Respectez les gens qui vont accepter de vous raconter leur vie en ayant acquis auparavant le maximum de connaissances.

L’interview est selon moi l’un des meilleurs moyens de se documenter en prévision de l’écriture d’une histoire. Quand j’écris sur des collégien·ne·s, je pose des questions à des collégien·ne·s. Quand j’écris sur des étudiant·e·s en X filière, je vais demander à de vrai·e·s étudiant·e·s comment ça se passe, etc. Je préfère toujours recueillir plusieurs témoignages, pour éviter de m’inspirer que d’une seule personne, et pouvoir piquer des détails à droite à  gauche, mélanger tout ça à mes propres créations, faisant en sorte que les personnes interviewées ne soient plus du tout reconnaissables dans l’histoire finale.

Comment aller chercher des interviews ?

Vous pouvez solliciter votre entourage, vos cercles un peu éloignés (les ami·e·s d’ami·e·s d’ami·e·s), mais aussi vous rapprocher d’associations ou faire des appels sur internet (groupes facebook, twitter, forums, discord, etc). Pensez à bien préciser le but de votre recherche (exemple : j’écris un bouquin de science-fiction et l’un des personnages secondaires est une jeune femme lesbienne, je cherche des témoignages de femmes lesbiennes entre X et X ans pour documenter cette histoire et être au plus proche de la réalité), précisez comment se fera l’interview, combien de temps ça prend ou combien de questions vous avez prévu, s’il est possible d’être anonyme.

Pensez à préciser votre recherche. « Je cherche des témoignages de personnes LGBT », c’est peut-être un peu trop large. Vous n’écrivez sans doute pas « un personnage LGBT » mais par exemple une adolescente lesbienne dans un village à la campagne. A ce moment-là, mieux vaut préciser que vous cherchez quelqu’un qui a vécu à la campagne, car l’expérience d’une lesbienne à Paris sera totalement différente. De la même manière, vous écrivez sans doute à une période donnée, si votre histoire se passe dans les années 70, il vaut mieux discuter avec quelqu’un qui a vécu dans les années 70, un·e millennial·e ne vous sera pas d’une grande aide.

Et n’oubliez pas de vous présenter ! Personne n’a envie de discuter avec un·e inconnu·e, surtout pas pour lui raconter des choses personnelles. Faites en sorte de rassurer les potentiel·le·s témoins. Donner le lien de votre blog/site/Wattpad/LinkedIn/MySpace/EtMêmeVotreSkyblog est selon moi indispensable.

Avant de commencer l’interview, expliquez bien à la personne comment ça va se passer. Je vous conseille de lui dire clairement qu’aucune question n’est obligatoire, car si ce n’est pas dit, les gens se sentent parfois obligé·e·s de répondre, et donc sont mal à l’aise. Expliquez aussi ce que vous ferez de son témoignage, dans quelle mesure vous comptez vous inspirer de ce qu’iel va vous raconter.

Personne ne répond….

Il est possible que suite à votre appel, personne ne vous contacte. Ce sont des choses qui arrivent, les personnes lesbiennes, gays, bi, trans, intersexe, ace, etc ne sont pas à la disposition des auteurs·trices et parfois, elles n’ont pas envie de raconter leur vie à des inconnu·e·s, sans savoir si leur témoignage va être respecté ou déformé. Certain·e·s peuvent également craindre de servir de caution pour qu’à la sortie du livre, l’auteur·trice puisse dire « j’ai parlé avec des concerné·e·s donc c’est parfait et vos critiques sur le réalisme de mes personnages c’est de la merde ».  On peut avoir mille et une raisons de ne pas souhaiter répondre à ce type d’appel à témoignages, toutes sont légitimes. N’oubliez pas que rien ne vous est dû. C’est pour ça qu’il y a d’autres moyens de se documenter, listés précédemment dans l’article.

J’en ai terminé avec cet article, j’espère qu’il vous aura été utile ! Si vous avez d’autres ressources, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Tu aimeras peut-être

10 comments

CitizenCrane 1 décembre 2019 - 12h 16

Bonjour,
Merci pour ces précieux conseils.
J’ai lu aussi sur un autre blog qu’il fallait éviter que le personnage LGBT+ soit le « méchant »de l’histoire, éviter qu’il commette des actes problématiques, voir immoraux (agressions, meurtres, déclenchement d’une guerre mondiale…). Un autre article disait qu’il était possible de lui attribuer le rôle du méchant si ce n’est pas lié au fait qu’il soit LGBT+. C’est peut-être un peu à côté du sujet de ton article qui parle plutôt des ressources, mais je suis preneur d’un troisième avis (le tien ou celui de toute personne qui passerait).

Reply
Reb 3 août 2019 - 12h 19

Hey Cordélia ! Merci pour toutes ces pistes, je cherchais depuis pas mal de temps des articles sur ce thème. Cet article est un de mes préférés. Continue comme ça Ton blog est vraiment génial j’ai appris plein de trucs grâce à toi. Merci de nous faire partager tes connaissances et tes astuces d’écrivain.e

Reply
Cordélia 20 août 2019 - 15h 35

Merci pour ton retour :)

Reply
Lee_M 6 juillet 2019 - 14h 23

Coucou Cordélia ! Je viens de tout juste de découvrir ton blog ainsi que ta chaîne et je suis tombé en amour :D Tes articles/vidéos sont de vraies pépites pour qui cherche à se renseigner sur ces thématiques.

Tout ça pour dire que, je souhaiterai réellement écrire un roman young adult avec une héroïne noire et lesbienne. Je suis métisse, donc le côté ethnique, ça devrait le faire x) Reste plus qu’à me renseigner suffisamment pour écrire un personnage crédible et surtout éviter toute gaffe ^^’. Merci pour tout ce que tu apportes sur internet.

Reply
estellka 5 décembre 2018 - 11h 17

Merci pour cet article, c’est bien de donner des pistes de ce genre, parce que des clichés LGBT+ dans la littérature, c’est pas ce qui manque. Dans la littérature pour adulte il y a Oscar Wilde, je suis étonnée que tu ne l’ai pas mis vu la qualité de son écriture. Par contre il faut avoir le coeur bien accroché car c’est très sombre, je n’ai pas réussi à terminer de profundis par exemple. Judith Butler, c’est très intéressant, mais il me semble que c’est un peu compliqué pour entrer dans le sujet. En plus il me semble que sa théorie de la performativité du genre n’est pas représentative de la communauté LGBT. C’est plutôt une lecture elitiste, qui n’est connue et revendiquée par une minorité de personnes.
En tout cas merci pour ces ressources, c’est vraiment intéressant. Bonne continuation!

Reply
Jerome du Vialleton 7 novembre 2018 - 18h 53

Un article très complet et transposable pour quasiment tous les sujets de recherche.
Merci :)

Reply
Cordélia 29 novembre 2018 - 10h 27

Merci !

Reply
Etincelle 18 octobre 2018 - 23h 14

Merci beaucoup Cordélia pour cet article super intéressant et utile ^^
(Par contre, j’ai trouvé que la brochure « Homo, bi, et alors ? » était pas… Pas hyper trans-friendly ^^’ Et ça me dérange un peu, je trouve ça triste que même là, on trouve des expressions inappropriées, du cissexisme…)

Reply
Cordélia 26 octobre 2018 - 9h 24

ah oui je veux bien te l’accorder ^^’ ce sont de vieilles brochures, malheureusement pas rééditée et actualisée depuis que Contact s’est engagé sur l’accompagnement des enfants trans ^^’

Reply
Revue de web – septembre 2018 • Inspiration • La Lune Mauve 1 octobre 2018 - 22h 42

[…] comment écrire un personnage LGBT+ ? Mademoiselle Cordélia partage de précieuses […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus