Pourquoi appartenir à une minorité sur YouTube, c’est si compliqué

Logo de Youtube rose

NB : Dans cet article, je me concentre surtout sur des questions de genre aka de la représentation des minorités de genre et des femmes sur YouTube en tant que personne concernée, mais il faut étendre la réflexion aux questions de racisme, de validisme, etc qui sont toutes aussi importantes. J’essayerai d’y faire référence, mais j’invite des personnes concernées à compléter le propos dans les commentaires, elles le feront sans doute bien mieux que moi !

Je te pose un peu le contexte dans lequel j’ai écrit cet article

J’ai commencé à réfléchir à une série d’articles sur la représentation sur YouTube au moment de la tenue de la Néocast, une convention ayant pour objectif de mettre en avant des vidéastes. Je termine ma rédaction bien après cet événement et cet article s’inscrit dans une réflexion globale sur le YT game. Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Nouvelle] Secrets de famille

Il y a quelques mois j’ai écrit cette nouvelle et je ne l’ai jamais publiée. Ce récit s’inscrit au milieu des nouvelles sur Fantine et Ingrid. Pour bien comprendre, je vous conseille de lire Qui voit Ouessant et Loue une bagnole.

Secrets de famille

Mensonges. Tromperies. Trahisons. Vols. Viols. Incestes. Meurtres.

Toutes les familles ont leurs secrets. Leurs cadavres dans le placard. Au sens propre comme au figuré. J’ai peur qu’aucune famille n’échappe à cette règle. Pas même la mienne.

Certes, il y a des secrets plus impressionnants que d’autres, mais tous sont dévastateurs pour les concernés. Je crois que les gens deviennent fous de ne pouvoir dire la vérité. Fous de devoir la révéler. Fous de briser leur vie au profil de leur famille. Fous de trouver leur salut au détriment de leurs proches. Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Librairie : Les Mots à la Bouche

Deventure librairie Les Mots à la Bouche

Bonjour à tous et à toutes !

Cela fait quelques temps que je réfléchis à vous parler de certaines librairies que j’apprécie tout particulièrement. Même si comme beaucoup de monde – soyons honnêtes – je n’achète pas tous mes livres dans de petites librairies indépendantes, néanmoins j’en connais quelques unes et j’apprécie faire des emplettes là-bas.

Aujourd’hui, je vous parle de la librairie Les Mots à la Bouche. C’est une librairie GLBT (gay, lesbienne, bi, trans) qui se trouve à Paris dans le Marais. Comme la plupart des librairies ne prennent même pas la peine d’avoir en boutique deux ou trois livres gay ou lesbien ou que le rayon queer de la Fnac des Halles est limité à 2 étagères, je vous conseille vivement de vous rendre dans une librairie spécialisée afin de vous procurer des ouvrages LGBT sans avoir à passer par Amazon. Habitant en région parisienne, c’est tout naturellement que je vous parlerai de librairie parisienne, mais bien sûr je vous encourage à partager des adresses de d’autres villes dans les commentaires ;)

Une librairie dans le Marais

Cette librairie à la devanture bleue se trouve 6 rue Sainte Croix de la Bretonnerie dans le 4ème arrondissement, au niveau de l’intersection avec la rue Vieille du Temple, non loin de l’espace des Blancs Manteaux. Pour y accéder facilement, vous pouvez prendre le métro jusqu’à Saint-Paul ou Hôtel de Ville.

Concernant les horaires d’ouverture, ils sont vraiment top. Du lundi au samediLes Mots à la Bouche est ouvert de 11h jusqu’à 23h, parfait pour passer après le boulot sans avoir besoin de se presser. Le dimanche, la librairie ouvre à 13h et ce, jusqu’à 21h. Autrement dit, c’est tout le temps ouvert ! Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Interview de Pouhiou

interview de pouhiou

Bonjour à tous et à toutes !

Je suis encore en vie, ne vous inquiétez pas. J’ai néanmoins très peu de temps à accorder à mon blog et je crains que ça n’aille pas en s’arrangeant cette année. J’entame ce qui sera normalement ma dernière année d’étude, et encore la fac, le boulot, les chaînes Youtube et mon travail associatif, je ne sais plus où donner de la tête !

Malgré tout, je prends quelques heures pour vous préparer cet article qui traîne depuis assez longtemps dans les brouillons de mon blog…

Petite présentation

Cela fait bien un an que je connais la chaîne CulPouhiou, une chaîne Youtube où un homme nommé Pouhiou parle ouvertement de sexualité. Il y a quelques mois, Pouhiou m’a contacté pour me proposer son roman. Il se trouve qu’à ce moment-là, je l’avais déjà téléchargé et mis sur ma liseuse de moi-même, alors je n’ai fait que hâter ma lecture.

#Smartarded est le premier tome de la saga des NoéNautes, un roman d’urban fantasy véritablement original, réellement représentatif de la personnalité de son auteur. Pour faire court, c’est l’histoire d’un homme qui va se découvrir des pouvoirs particuliers et être progressivement intégré à un groupe de personnes ayant eux aussi des pouvoirs similaires. Voici un petit extrait.

Bonjour, Enguerrand, connard professionnel au chômage, Noénaute à mes heures perdues, je suis en cavale. Je trace la route dans une 205 pourrie conduite par Fulbert. Je serre les fesses à la place du mort pour fuir des gens qui aimeraient bien que je le devienne. #pasquestion. #noway. Pas moyen que je me présente comme ça. #snif ma mère est morte. #snif mon papa préfère son jeune associé à moi. #snif j’ai un super pouvoir qui sent grave la malédiction. #snif j’ai des hémorroïdes. #fuckyou. Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lectures d’avril 2015

Bonjour à tous et à toutes !

J’ai un retard de fou dans mes chroniques de lecture, j’en ai bien conscience. J’ai envie de les écrire, mine de rien. Mais il est difficile de trouver le temps, d’autant plus que je lis beaucoup. Je vais essayer de rattraper ce retard. Résultat je vous parle en juillet de mes lectures d’avril… Il est possible que vous voyez arriver prochainement les articles sur mes lectures de mai, juin et juillet de façon très rapproché. J’ai également très envie d’écrire des articles sur l’écriture, je réfléchis à tout ça. Mais à côté, je dois aussi gérer mes chaînes Youtube ET je me suis remise à écrire (vous aurez d’ailleurs droit à une courte nouvelle prochainement) ! Ça fait beaucoup de projets pour une seule personne.

En avril 2015, j’avais lu 5 romans que je vais vous présenter brièvement ainsi que 3 ouvrages pour mon mémoire : Médias contre médias : la société du spectacle face à la révolution numérique de Clément Sénéchal, Le communautarisme : mythes et réalités de Laurent Bouvet et La fin des journaux: et l’avenir de l’information de Bernard Poulet. Je vous ai parlé de ce mémoire un peu plus en détails dans cette vidéo. Mais sans plus attendre, voici mes chroniques littéraires pour le mois d’avril…

Oh, boy ! de Marie-Aude Murail

Oh, boy ! de Marie-Aude Murail

Vous êtes très nombreux et nombreuses à avoir adoré ce roman ! Je faisais un blocage sur Marie-Aude Murail quand j’étais gamine, je ne sais plus pourquoi. Je pense que c’est tout simplement parce que j’avais lu UN livre d’elle que j’avais trouvé ennuyant à mourir et que j’avais décrété que par conséquent, tous ses romans devaient être du même acabit (Cordélia, 11 ans…).

Une de mes amies m’a offert ce roman pour mon anniversaire en m’assurant que j’allais adoré. Elle avait raison ! Oh boy ! fait partie de ces histoires qui, si on les lit enfant, nous marquent profondément. Comme je regrette de ne pas avoir laissé une chance à Marie-Aude Murail il y a 10 ans… Tant pis, je lirais ses livres à 22 ans, je ne me laisserais pas décourager.

Oh boy !, c’est l’histoire d’une fratrie trois enfants. La plus jeune, Venise a 5 ans et fait tomber amoureuses ses Barbies car elle n’a pas assez de Ken. La seconde, Morgane, 8 ans est la première de sa classe. Enfin, l’aîné, Siméon, n’a peut-être que 14 ans, mais c’est un enfant surdoué qui passe son bac à la fin de l’année. Ces trois enfants perdent malheureusement leur mère au début du roman et se pose la question de leur garde. Leur père a disparu dans la nature, mais ils découvrent avec étonnement qu’ils ont un grand demi-frère et une grande soeur par alliance. La logique voudrait que leur demi-frère s’occupe d’eux, mais c’est plus compliqué que cela en a l’air.

Je ne vais pas vous spoiler davantage, mais je peux vous dire qu’avec cette belle histoire pleine d’humour, Marie-Aude Murail aborde avec justesse des thèmes pourtant réputés difficiles pour les enfants : la maladie et le deuil, mais également et contre toute attente, l’homoparentalité et l’homophobie. C’est un livre que je conseille à tout le monde, en particulier les jeunes lecteurs et lectrices.

Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !