Accueil » Littérature » Interviews » Entretien avec Alice Dufay

Entretien avec Alice Dufay

by Cordélia

Bonjour à tous et à toutes !

Aujourd’hui j’ai l’immense plaisir de vous présenter une artiste pour qui j’ai énormément d’admiration. Il s’agit d’Alice Dufay, vous avez peut-être déjà entendu parler d’elle ou vous avez peut-être vu ses dessins sans savoir qui elle était. Personnellement, j’adore ses dessins de petites bonnes femmes et son coup de crayon tout en délicatesse. J’aime la simplicité et le côté très épuré de ses graphismes. Le dessin est bien mis en valeur, avec parfois quelques touches de couleurs, juste ce qu’il faut pour lui donner du cachet. On reconnait immédiatement ses dessins, elle a vraiment un style particulier.

J’ai eu la chance de pouvoir lui poser quelques questions. Il est temps pour moi de partager cette interview. J’espère que ce petit entretien vous plaira !

Voici Fauve par Alice Dufay

Interview d’Alice Dufay

Pourrais-tu te présenter et nous expliquer ton parcours en quelques mots ?

C’est bête mais j’ai toujours dessiné, petite sur les papiers qui trainaient. J’ai ensuite étudié 5 années à l’école des Beaux-Arts de Caen. Mon nom est naturellement devenu mon nom d’artiste. Mon diplôme obtenu, j’ai enseigné en collège pendant quelques années, travaillant en parallèle pour la presse, l’édition, la musique. Je suis en freelance depuis 4 ans environ.

J’ai pu voir sur ton CV que avait commencé à exposer et à percer à partir de 2008, je me trompe ? Peux-tu expliquer un peu comment tu as fait pour « parvenir à tes fins » ? Est-ce que tu considères être arrivée à faire ce que tu voulais de ta vie ?

J’ai eu la chance de pouvoir travailler avec mon amoureux sur un projet BEATS AND FACES, nous avons parcouru de beaux pays (Japon, Russie, Allemagne) avec ce projet. Lui en tant que musicien, et moi artiste (expo et live painting). Les projets se sont multipliés par la suite, plusieurs commandes pour réaliser des pochettes d’album, puis de l’illustration pour la presse, l’édition. Mon réseau s’est élargi de plus en plus, en partie grâce à internet et aux réseaux sociaux.
Mon travaille personnel s’est développé lui aussi, avec quelques expos, et de la vente directe d’illustrations pour particuliers et boutiques.

Pour toi, c’est quoi être artiste ?

C’est un luxe, un chance de pouvoir vivre (même si ce n’est pas simple tous les jours) en faisant ce qu’on aime, pour soi et surtout pour les autres.

Comment t’es venue l’envie de dessiner et surtout d’en faire ton métier ?

C’était comme évidence, je ne pourrais l’expliquer. Enseigner le dessin et les arts fut intéressant aussi, un challenge pour moi.

Comment te définis-tu en tant qu’artiste ? Est-ce un travail à plein temps ou dois-tu avoir un job à côté ?

C’est plus qu’un travail à temps plein ! Nous sommes entourés par les arts en général, pas un moment sans y penser, y être confronté. Je pense « travailler » 24h sur 24h, en écoutant de la musique, me balladant dans la rue, regarder des films, collecter des images, papiers divers… Tout est source d’inspiration je trouve, une des étape de la vie d’artiste.

Comment travailles-tu ? A la main ? A l’ordinateur ? As-tu des « trucs » qui te mettent en bonne condition pour dessiner ?

Je travaille surtout à la main, sans gomme, direct à l’encre. je scanne ensuite mes illustrations, soit pour les retoucher ou les re interpréter. J’aime travailler en matinée, avec une jolie lumière et de la musique, mon chat à coté de moi et un thé.

Comment qualifierais-tu tes dessins ? Ils sont souvent assez épurés, tout en ligne, avec assez peu de couleurs. Tu dessines très rarement les visages et tes personnages sont surtout des femmes. Y a-t-il une raison particulière ?

J’aime l’absence de visage, cela laisse libre court à l’imagination de chacun. Je tavaille souvent à l’encre et rajoute la couleur avec du matériel « pauvre »  comme les feutres d’ecoliers. L’univers, l’innocence, la simplicité de l’enfance me parlent enormement, j’aime dessiner les fillettes, et les femmes.

Comment penses-tu que ton dessin a évolué avec les années. Pourrais-tu nous montrer une œuvre de ta jeunesse et une parmi plus récentes pour nous expliciter cette évolution ?

Mon travail est – je pense – de plus en plus épuré. J’ai commencé par travailler le collage, puis ensuite le dessin.

Ancien collage d'Alice Dufay

Ancien collage d’Alice Dufay

Dessin récent d'Alice Dufay

Dessin récent d’Alice Dufay

Où puises-tu ton inspiration ?

Mes influences sont partout : la musique, le cinéma américain des années 50, la rue, la mode. J’aime notamment le travail de Cody Hudson, de Basquiat…

Quelles sont les collaborations qui t’ont le plus marquées au cours de ta vie ? Avec des auteurs, d’autres graphistes, etc…

J’ai aimé travailler avec le graphiste SMALL, lors d’un live painting à Cologne. Ainsi que pour un auteur, aux éditions Odile Jacob. Et je suis ravie de travailler pour la marque KULTE, et voir les gens porter des tshirt avec mon illustration! !

Quel est ton artiste préféré ? Disons un historique et un contemporain.

C’est classique mais j’aime le parcours de PIcasso, ses différentes périodes. En contemporain, il y en a tellement ! Je suis incapable de repondre à cette question !

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Je travaille en ce moment  pour une marque de prêt-à-porter montréalaise, l’idée de bosser pour la mode me branche. J’ai pas mal de demandes pour realiser des illustrations sur vitrines. Un livre pour enfant me plairait aussi.

Est-ce que tu as déjà travaillé en collaboration avec un auteur, je pense notamment à des romans graphiques ou des albums ?

Non je n’en ai jamais eu l’occasion.

Est-ce que c’est quelque chose qui te plairait de faire ?

Oui, j’aimerais développer mon travail dans l’édition, et trouver la bonne personne pour collaborer.

Où peut-on se procurer tes créations ? Où peut-on te voir dans les mois à venir ? Est-ce que tu participes à des expositions ?

J’expose à Lille fin avril début mai chez Besides Records, et participe à une édition pour le festival KRAFT à Nantes, en avril. Mes illustrations sont disponibles sous différents formats chez L’affiche moderne, » Millimetre, Fée pas ci, Fée pas ça, Les fleurs et Nadja Carlotti. Entre autres.

Si tu devais faire de la pub pour un petit graphiste qui est actuellement presque invisible sur la toile ?

J’adore le boulot d’Evelise Millet, jeune diplômée des beaux arts, qui travaille le dessin contemporain.

De tous tes dessins lequel est ton préféré ?

C’est bête mais je ne me lasse pas (encore) de regarder celui-ci !

Illustration favorite d'Alice Dufay

Illustration favorite d’Alice Dufay

Voilà ce sera tout pour la talentueuse Alice Dufay ! J’espère que cette (re ?)découverte de son travail vous aura plu ! Vous pouvez la suite sur son blog ou sa page facebook.

Je vous souhaite à tous une très bonne journée, on se donne rendez-vous lundi pour un nouvel article !

Tu aimeras peut-être

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus