Accueil » Mes actus » Tant Qu’il Le Faudra : la fin de l’aventure Wattpad
Cordélia au milieu des cartes TQLF

Tant Qu’il Le Faudra : la fin de l’aventure Wattpad

by Cordélia

Le projet initial

Je voulais parler de mon expérience dans l’associatif LGBT+. Je voulais proposer des personnages diversifiés. Je voulais raconter les histoires de personnages LGBT+. Je voulais proposer de suivre ce petit groupe d’ami·e·s dans leur vie quotidienne, pour montrer leurs doutes, leurs peurs, leurs valeurs, leurs obsessions, leurs joies, leurs peines. Je voulais parler de la vie, je voulais une histoire ancrée dans le réel.

Je voulais aussi retrouver la publication sérielle. Je viens du monde de la fanfiction où on publie un chapitre par semaine/par mois/peu importe le rythme. J’aime cette façon de publier où on peut avoir un retour presque direct sur notre histoire. Je voulais pouvoir échanger avec mes lecteurs. C’est un peu une frustration lorsqu’on sort un livre de manière plus classique, on sait que le livre est acheté, éventuellement lu, mais il est difficile de savoir ce que les gens en ont pensé. Avec la publication en ligne, les échanges entre auteurice et lecteurice sont directs.

Alors je me suis lancée. Je n’ai pas énormément réfléchi. J’avais envie de le faire, alors je l’ai fait. Evidemment, j’ai pris le temps de préparer mon histoire quelques mois avant de commencer à publier, mais une fois que j’avais pris la décision de le faire, je n’ai même pas envisagé de faire machine arrière.

Ça a donné Tant Qu’il Le Faudra, un roman feuilleton sur Wattpad, publié entre septembre 2018 et avril 2020.

Dépassée par ma propre histoire

C’est le moins qu’on puisse dire. Quand j’ai commencé TQLF, je pensais que l’histoire serait bouclée en 40 chapitres, 50 maximum. Je pensais que je m’en tiendrai à 4 personnages principaux. Je n’avais absolument pas prévu de multiplier les points de vue, allant jusqu’à avoir 13 personnages principaux, ni d’écrire 107 chapitres.

J’ai été un peu dépassée par ma propre histoire. Plus j’écrivais, plus j’avais envie de raconter d’autres choses, plus j’avais envie d’aborder d’autres sujets. Plus j’approfondissais les personnages, plus j’avais envie de leur donner du poids dans l’histoire. En bref : plus j’écrivais et plus j’écrivais. Et vos commentaires ne m’aidaient absolument pas à me limiter, bien au contraire x) Ça me motivait à écrire encore plus.

Ce n’est pas une mauvaise chose. Je pense que si jamais su ce que TQLF deviendrait, je ne me serai jamais lancée dans l’écriture d’un tel roman. J’aurais eu trop peur de ne pas y arriver, de ne jamais finir. Même si j’ai toujours su dans quelle direction j’allais et quelle serait la fin de cette histoire, je ne savais pas quel chemin j’allais emprunter. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a eu pas mal de détours.

TQLF, c’est deux ans de travail. Bien sûr, il y a eu des périodes où j’écrivais plus que d’autres. Il y a eu plusieurs pauses aussi. Mais c’est long deux ans. Surtout vers la fin. Et clairement ce qui m’a fait tenir le choc, c’est le fait de publier sur Wattpad.

Publier sur Wattpad

Avant de publier TQLF, je ne connaissais pas tellement Wattpad. Bien sûr, j’avais déjà lu des histoires sur Wattpad, j’avais également publié quelques nouvelles, j’avais même mis en ligne intégralement Mon Amie Gabrielle. Mais je n’avais jamais publié d’histoire, chapitre par chapitre, comme une série. Aussi quand j’ai commencé à publier TQLF, je ne savais pas trop comment ça allait se passer.

Bien sûr, je me doutais que vous seriez un certain nombre à me suivre dans cette nouvelle aventure, mais je ne savais pas si 1/ l’histoire allait vous plaire 2/ vous alliez continuer à la suivre 3/ il y aurait énormément d’interactions entre vous et moi. Quand je regarde a posteriori, c’est quand même extraordinaire que vous ayez suivi TQLF pendant plus d’un an et demi ! C’est long un an et demi ! Vous auriez tout à fait pu vous lasser. Je me doute bien que certain·e·s ont arrêté de suivre la publication chaque semaine, en se disant qu’iels liraient tout d’un coup quand l’histoire serait terminée, mais le fait est que lorsque j’ai publié l’épilogue, vous étiez nombreux·ses au rendez-vous !

Capture écran des statistiques Wattpad

De cette publication Wattpad, je ne retire que du positif. Non seulement TQLF a pu trouver ses lecteurices, mais en plus les interactions que j’ai pu avoir avec vous sont allées au-delà de mes attentes. Je ne vous remercierai jamais assez d’avoir pris le temps de commenter, de m’avoir parfois détaillé vos avis, de m’avoir montré ce que vous aimiez, ce que vous aimiez moins, de m’avoir fait part de vos attentes, de vos craintes.

La publication Wattpad m’a énormément motivée dans l’écriture. Si je n’avais pas publié sur Wattpad, il est certain que TQLF n’aurait pas été aussi long, mais en plus je ne suis pas sûr que j’aurais terminé cette histoire. J’avais tellement envie de partager la suite, d’avoir les retours des lecteurices sur certains chapitres, de montrer où je voulais emmener les personnages ! Je voyais les pronostics dans les commentaires et je crevais d’envie de répondre pour dire si vous aviez tort ou raison.

Tous les jours, je recevais des commentaires enthousiastes. A chaque fois que je publiais un nouveau chapitre, c’était l’avalanche de notifications. C’était presque grisant d’avoir ce retour direct. D’habitude quand on écrit un livre, les retours des lecteurices n’arrivent que bien longtemps après la rédaction et la correction du manuscrit. Pouvoir lire les réactions en direct, au fur et à mesure de la publication et de l’écriture, c’est une expérience très particulière. Pour ma part, je ne pouvais pas m’empêcher d’être influencée par les commentaires. L’enthousiasme pour certains personnages me poussaient à leur donner plus de place, la haine pour d’autres m’encourageaient à leur donner plus de relief en espérant les faire apprécier malgré tout. Vous m’avez fait me remettre en question parfois, et je pense que c’est une bonne chose.

J’ai adoré publier sur Wattpad. Et je le referai. Ou plutôt, je le refais, au présent, puisque j’ai deux publications en cours à l’heure où j’écris cet article x)

Capture écran de Retour aux sources sur Wattpad

Ce que TQLF m’a appris

TQLF m’a appris à écrire. Et à écrire beaucoup. Genre, vraiment beaucoup. Bien sûr, je savais déjà écrire. J’avais écrit deux romans en entier avant de commencer (Mon Amie Gabrielle & Alana et l’enfant vampire), plusieurs nouvelles, et j’avais également pas mal de romans inachevés dans mes titres. Mais je n’avais jamais écrit un récit aussi long, sur une aussi longue période.

Je le dis souvent, mais pour apprendre à écrire, il faut écrire. Écrire beaucoup. C’est comme ça qu’on apprend, comme ça qu’on s’améliore, comme ça qu’on s’entraîne et qu’on peut espérer devenir un·e meilleur·e auteur·ice !

Je me rappelle que lorsque j’écrivais les premiers chapitres de TQLF, j’avais du mal. Je mettais du temps à écrire, c’était laborieux. Sur la fin de la rédaction du tome 3, j’écrivais un chapitre par jour. Ce n’était pas sans effort, mais en 3 ou 4 heures, c’était bouclé et je passais au suivant. J’étais arrivé à un point où je connaissais tellement bien les personnages, je savais où j’allais et surtout j’avais l’habitude de l’exercice, que je ne posais plus tellement de questions. Évidemment, c’était parfois difficile de m’y mettre, de trouver les mots. Évidemment l’écriture restait un travail difficile. Mais j’y étais habituée et je parvenais à produire les chapitres avec une aisance que je n’avais jamais rencontrée jusqu’à présent.

J’ai conscience que j’ai encore beaucoup de travail. Par exemple, il faut que j’apprenne à faire des descriptions. C’est tout bête, mais c’est mon gros point faible, je le sais. Mais le travail de grande ampleur ne me fait plus peur. J’ai réussi à boucler trois tomes d’une série en un peu moins de deux ans. J’ai géré un récit choral avec jusqu’à 13 points de vue. Franchement, il n’y a plus grand chose qui me fait peur !

Écrire TQLF m’a mise au défi. Cette aventure m’a poussée dans mes retranchements et m’a permis de constater que je pouvais progresser. Non seulement ça m’a motivé, mais ça ouvre également le champ de mes possibles. Je ne suis qu’au début de ma carrière d’écrivaine, j’ai encore beaucoup à apprendre, mais pour la première fois, je suis capable de constater ma propre évolution. Si on lit Mon Amie Gabrielle et qu’ensuite on lit TQLF, je pense qu’on peut se rendre compte du chemin parcours. Et honnêtement, je trouve ça génial.

Portrait devant la bibliothèque

La fin ? Vraiment ?

Eh bien non, TQLF ce n’est pas fini ! J’en parle un peu plus en détails dans la vidéo FAQ, mais l’aventure est loin d’être terminée.

Mon nouvel objectif, c’est de faire éditer TQLF. Je veux que cette histoire se retrouve sur les tables en librairie, pour que vous puissiez l’avoir dans votre bibliothèque et pour qu’il touche un autre public. Je sais que vous êtes beaucoup à ne pas apprécier la lecture sur Wattpad ou sur écran de façon générale. Je vais donc reprendre l’histoire pour la corriger, ajouter des choses, supprimer d’autres, et essayer de faire en sorte que le manuscrit tienne un peu plus la route.

Ça va être un gros travail, mais c’est indispensable. Le récit tel qu’il est aujourd’hui est truffé de fautes, d’incohérences, de faiblesses. C’est normal, je publiais au fur et à mesure que j’écrivais. Il y a des éléments que j’ai ajouté en cours de route, d’autres sur lesquels j’ai changé d’avis. Donc la version en librairie sera différente de la version Wattpad. Je vous tiendrai bien sûr au courant de mes avancées !

Après, il y a d’autres histoires prévues dans l’univers de TQLF, avec les mêmes personnages. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez notamment pu lire mes fictions SMS. Il y en aura d’autres. Je travaille aussi sur le roman consacré à la romance entre Min-Jae et Galahad en prépa. J’ai envie d’écrire sur les personnages de TQLF 10 ans après, 20 ans après… Si vous saviez toutes les idées que j’ai en tête !

Concernant les histoires déjà disponibles, comme je vous l’ai dit plus haut, je me suis lancé dans la publication de Retour aux sources, une histoire consacrée à Harry post-TQLF, toujours sur Wattpad. J’en profite pour vous signaler que j’ai réalisé une chronologie qui rassemble toutes les histoires du TQLF-universe sur la page dédiée à TQLF.

Au cas où vous ne l’auriez pas compris, j’ai encore beaucoup de travail et je ne suis pas prête à dire au revoir à mes personnages. Ils vont avoir d’autres aventures.

Merci d’avoir lu cet article, merci d’avoir lu TQLF, merci de m’avoir soutenue, de m’avoir commentée ! Merci aussi à celles et ceux qui se décideront à aller lire TQLF suite à cet article ;)

Je vous souhaite une bonne journée !

Tu aimeras peut-être

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus