Accueil » Littérature » Être lecteur » Challenge littéraire : lectures d’avril

Challenge littéraire : lectures d’avril

by Cordélia

Bonjour à tous et à toutes !

Comme tous les mois, je réalise le bilan de mes lectures d’avril. J’aime beaucoup ce petit rituel, même s’il me prend beaucoup de temps. Ce mois-ci, je n’ai pas beaucoup lu pour une raison très simple : j’ai beaucoup écrit. Et comme c’est difficile de se dédoubler, mon temps de lecture a été grignoté par mon temps d’écriture. Mon objectif de base est de lire au moins 3 livres par mois. Objectif largement atteint, vous me l’accorderez, puisque j’ai lu 5 livres en entier + un court lettrage. Et j’en ai commencé 2 autres qui ne demandent qu’à être terminés. Au final, ce n’est pas si mal puisque le mois dernier, j’avais fait 7 livres… C’est bizarre, j’ai pourtant l’impression d’avoir beaucoup moins lu. Peu importe, je vais rentrer dans le vif du sujet et ne pas vous faire mariner plus longtemps !

le silence des agneux thomas harris couverture lectures d'avril

Le silence des agneaux de Thomas Harris

Ai-je réellement besoin de présenter Hannibal Lecter ? Déjà parce qu’il y a une série très populaire en ce moment, série qui m’a d’ailleurs poussée à lire les livres de Thomas Harris. Hannibal le Cannibale, ça vous dit forcément quelque chose. En gros, c’est un gros psychopathe, mais un psychopathe foutrement intelligent. Je le trouve absolument fascinant. Ce livre n’a rien à voir avec la série, l’histoire se passe quand Hannibal est en prison. Il se trouve qu’il y a une enquête qui se déroule en parallèle et Hannibal est – en quelque sorte – consultant. Après tout, c’est un spécialiste et il était psychiatre avant d’être en prison. Le Silence des Agneaux avait toujours été entouré de mystère pour moi, on m’avait dit que c’était un livre horrible et qu’il ne fallait pas que je lise ça. Enfin ça, c’était quand j’étais ado. Maintenant je suis grande et j’ai vu des trucs bien plus dégueulasses alors… je me suis lancée.

Je n’ai pas été déçue, mais je dois vous prévenir que c’est vraiment long au démarrage. Durant le premier tiers du roman, je me suis carrément ennuyée. Mais je voulais vraiment lire ce livre alors j’ai continué et j’ai bien fait parce qu’il y a un moment où ça part et… le voyage est vraiment sympa. Enfin « sympa », c’est dégueulasse bien sûr, et puis horrible, et puis à vomir sur la fin. Mais c’est aussi ce que je recherchais. Et puis avec la série, j’étais déjà un peu préparée à ce type d’horreurs. Il faut savoir où on met les pieds (les yeux ?). Mais ça en vaut la peine, si on aime ça. Si vous détestez les histoires avec des sadiques et des meurtres sanglants… passez votre chemin. Personnellement j’aime me faire peur. Par ailleurs, le fin m’a vraiment surprise. Pas seulement du côté d’Hannibal, mais du côté du dénouement de l’enquête. Vraiment, Thomas Harris a fait très fort avec son meurtrier. Et j’ai apprécié que l’auteur soit au courant des questions LGBT (je reste floue pour ne rien spoiler) car il aurait pu trouver des raccourcis vraiment détestables pour expliquer la personnalité de son meurtrier, ce qu’il n’a pas du tout fait. Donc ça, c’est cool. Enfin « cool », encore une fois difficile d’utiliser ce mot pour parler du Silence des agneaux. En tout cas, je suis contente d’avoir lu ce livre qui est quand même un grand classique.

Les Amies d'Héloïse d'Helene de Monferrand lectures d'avril

Les Amies d’Héloïse d’Helene de Monferrand

Le mois dernier, je suis allée à la librairie Des Mots à la Bouche qui se trouve dans le Marais à Paris. C’est une librairie LGBT où il y a… plein de bouquins. Les étagères sont pleines à craquer, c’est vraiment dingue. J’ai choisi deux livres là-bas, plus ou moins au hasard et Les Amis d’Héloïse fait partie de ceux-là. C’est un roman lesbien même si je n’aime pas utiliser le terme « lesbien ». En fait, ce sont des correspondances entre plusieurs femmes qui sont toutes plus ou moins amies avec Héloïse (d’où le titre…). Amies et plus, bien sûr. On découvre Héloïse, une jeune adolescente au début du roman qui fait ses premières expériences, qui apprend l’amour homosexuel, qui connaît des hauts et des bas. On rencontre aussi ses amours, ses amies, sa mère aussi. Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est le fait qu’Héloïse vienne d’un milieu très aristocrate, encore vieille époque, ça donne une ambiance tout à fait particulière aux correspondances. Ça commence en 1964, puis ça passe par la libération sexuelle et la suite. C’est un roman sur l’amour, l’amitié, la liberté, le passage à l’âge adulte, la vie tout simplement. Pour la petite info, ce livre a gagné le Prix Goncourt du Premier Roman en 1990.

J’ai mis assez longtemps à lire ce livre, ma lecture ayant été fractionnée dans les bus, les trains, le métro… C’était vraiment très agréable à lire, l’écriture est très belle et les mots coulent tout seuls sur le papier si je peux dire. Les personnages sont tous extrêmement attachants, c’est un plaisir de suivre leur vie, leurs correspondances. En un sens, ça peut être frustrant parce qu’il y a tellement de choses qui ne sont pas dites dans les lettres, j’aurais aimé en savoir plus. En tout cas, ce livre m’a plongé dans une ambiance féminine que je recherchais depuis longtemps. C’est vraiment le roman lesbien que j’avais envie de lire sur le moment et c’est quand même un miracle que ma main se soit posée sur lui dans cette librairie. Mon mois d’avril a vraiment été riche en découvertes et en bonnes découvertes. J’ai appris qu’il y avait une sorte de suite (qui n’est pas vraiment une suite) : Le journal de Suzanne où on retrouve l’un des personnages du roman, une amante d’Héloïse en fait et où on en apprend plus sur son histoire. Il faudrait que je me le procure.

Le Livre des crânes de Robert Silverberg lectures d'avril

Le Livre des crânes de Robert Silverberg

Ce livre-là, je l’ai dévoré dans le jardin d’un de mes meilleurs potes, en Creuse, avec une poule et un lapin à portée de main et en me tapant un beau coup de soleil sur le décolleté. J’ai du le lire en moins de deux heures, je ne me rends pas bien compte, j’étais à fond dedans, c’était passionnant. C’est le second livre que j’ai acheté à Des Mots à la Bouche, la librairie LGBT de Paris. Je me souviens qu’il y avait un petit mot écrit par le libraire posé dessus, je ne me rappelle pas de ce qui était écrit en détails, mais en gros ça disait que c’était cool. C’est l’histoire de quatre amis qui parte en road trip à travers les Etats Unis pour se rendre dans le monastère de la Fraternité des Crânes. Tout ça parce qu’ils ont lu dans un vieux bouquin qu’on pouvait obtenir l’immortalité là-bas. Mais il y a un prix à payer bien sûr, physique et psychologique si on peut dire. C’est entre le fantastique, la fantasy, l’horreur… tout ça mélangé. Et ça rend vraiment bien. Donc parmi ces quatre amis, il y a un fils de riches, un juif, un mec venant de l’Amérique profonde (un bouseux quoi…) et un homosexuel. Et ils ont tous des choses à cacher, sinon ça n’est pas drôle.

Leur histoire m’a vraiment prise en otage jusqu’à ce que j’ai refermé le livre. Je voulais savoir jusqu’où ils allaient aller, comment leurs relations allaient tourner, s’ils allaient réussir à atteindre le monastère et ce qu’ils y trouveraient là-bas. C’est vraiment très intéressant du point de vue des relations humaines, surtout qu’on change de point de vue à chaque chapitre et donc on est vraiment dans la tête de tous les personnages. Et puis moi, un livre avec de l’immortalité, des sacrifices et des secrets, c’est un peu me prendre par les sentiments. Il y a un moment où j’ai trouvé ça un peu long parce qu’ils mettent super longtemps à arriver au monastère, mais quand j’y réfléchis cinq minutes, en fait c’était important et puis à la relecture je suis sûre que ça ne me dérangerait pas. La fin est assez rapide et riche en émotions. J’avais peur que ça finisse en eau de boudin quand j’ai vu qu’on était encore dans le nœud de l’histoire à 20 pages de la fin, mais en fait… non. Je ne dirai pas que j’ai été surprise par la fin, mais elle est vraiment parfaite. Même si frustrante. C’est vraiment un livre que je vous conseille !

Le Labyrinthe de James Dashner lectures d'avril

Le Labyrinthe de James Dashner

L’Epreuve est une trilogie que m’a conseillée une de mes amies fan de young adult. Je savais qu’on avait globalement les mêmes goûts en la matière alors je n’ai pas trop attendu avant de lire la trilogie dont elle m’avait parlé. Enfin, les deux premiers tomes parce que… le troisième n’est pas encore sorti en français… La veinarde les a lu en anglais. Pour vous donner une idée… si vous avez aimé Hunger Games ou si vous aimez la série The 100 (ou le livre), il y a de grandes chances pour que vous aimiez cette trilogie, c’est la même veine.

Thomas, un adolescent (parce que c’est toujours des ados dans cette littérature), se retrouve amnésique dans un labyrinthe. Il est avec une cinquantaine d’autres garçons d’environ son âge qui sont enfermés là depuis deux ans (enfin pour celui qui est là depuis le plus longtemps). En fait tous les mois, un nouvel ado arrive, amnésique. Leur but : trouver la sortie du labyrinthe. Depuis le temps, ils se sont organisés en société qui fonctionne plus ou moins, avec ceux qui font la bouffe, ceux qui cultivent la terre, ceux qui courent à travers le labyrinthe. Pourquoi ils courent ? Parce qu’ils y a des bestioles mortelles mi-organiques mi-électroniques (enfin c’est comme ça que je les imagine) et que les murs bougent régulièrement (sinon ce n’est pas drôle). Évidemment notre petit héros veut devenir coureur. Sauf qu’il se passe un truc pas prévu, le lendemain de l’arrivée de Thomas, une fille arrive. C’est la première fille et c’est la première fois que deux ados arrivent le même mois. On comprend alors que c’est la « fin du labyrinthe » et qu’ils vont vraiment devoir se bouger le cul pour trouver la sortie sinon ils vont tous crever les uns après les autres. Charmant, non ?

Je ne peux pas en dire plus sans vous gâcher tout le suspense, mais croyez-moi, ça vaut vraiment le coup de lire ces livres. J’adore l’ambiance, le plot est vraiment super bien trouvé et j’aime bien les personnages, j’ai mes petits préférés, tout ça. Si vous aimez les expériences sur les humains, les futurs apocalyptiques, les gosses mis à l’épreuve, les « on va tous crever les uns après les autres » à la GoT… ça va vous plaire. C’est frustrant de ne pas pouvoir vous raconter pourquoi j’aime tant, parce que ça foutrait en l’air votre lecture mais… c’est bien ! C’est vraiment bien ! J’avais pas lu une trilogie (enfin les deux premiers…) aussi rapidement depuis les Hunger Games.

La Terre Brûlée de James Dashner

La Terre Brûlée de James Dashner

Comment parler du tome 2 sans foutre en l’air l’intrigue du tome 1 ? C’est impossible malheureusement. Je l’ai préféré au tome 1 parce qu’on est encore dans une autre ambiance et qu’on retrouve le post-apo qui m’est cher (on ne l’avait que très peu dans le tome 1). Par ailleurs, les personnages sont beaucoup plus au courant de ce qui leur arrive (tout est expliqué à la fin du tome 1 et au début du tome 2) donc ils ne sont plus dans le même état d’esprit, ils ne sont plus totalement perdus, ils savent ce qu’ils ont à faire. Bref euh… c’est cool. Je ne vois vraiment pas quoi ajouter, je ne veux pas spoiler qui que ce soit. Mais si vous voulez, on peut en parler entre nous en commentaires.

La malédiction de Chango de Christophe Semont House Made Of Dawn lectures d'avril

La malédiction de Chango de Christophe Semont

Un court lettrage de House Made Of Dawn, une maison d’édition que j’aime vraiment beaucoup. Je peux piocher les yeux fermés dans leur catalogue, je sais que ça va me plaire. Mon choix du mois s’est porté sur ce court lettrage que j’ai lu dans le train. Et pour un court lettrage, j’ai quand même trouvé ça assez long. C’est un petit livre, c’est sûr, mais il y a quand même des chapitres, tout ça. Il faudrait que je sache combien ça fait en nombre de pages, c’est vrai que sur liseuse on ne se rend pas bien compte. En tout cas roman ou novella, peu importe.

C’est l’histoire d’un tueur à gages qui est donc… bah engagé pour tuer quelqu’un à Cuba. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu. Il se retrouve embarqué dans une affaire qui le dépasse, et pour cause : l’histoire vire au fantastique. Je ne connais absolument pas les légendes sud-américaines, mais je suis toujours fascinée par ce genre d’histoires. Au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire, on glisse vers le fantastique et je dois avouer que le voyage est à la fois horrifiant et très agréable (pour nous, petits lecteurs qui n’avons pas à vivre ce que vit le pauvre Franck). J’ai trouvé le final vraiment génial, absolument horrible et… dégoutant. Mais je dois dire que je m’attendais à un meilleur retournement de situation, une chute plus surprenante. Là, j’ai deviné la fin, ça m’arrive rarement et résultat j’étais un peu déçue en éteignant ma liseuse. Globalement, c’est une histoire qui m’a plu, j’aimerais vraiment en savoir plus sur les légendes louches d’Amérique du Sud, mais j’aurais préféré être plus surprise sur la fin.

Voilà c’est donc tout pour ce mois-ci ! J’espère que vous aurez fait des découvertes, si vous avez déjà lu certains livres, n’hésitez pas à laisser votre avis personnel sur ces livres. Le mois de mai commence, j’ai déjà quelques livres à terminer (dont Le Dragon Rouge de Thomas Harris et Les 100 de Kass Morgan) et d’autres à lire (j’ai une très longue liste de livres qu’on a pu me conseiller ou que j’ai trouvé de moi-même).

Et vous ?

Qu’avez-vous lu ce mois-ci ? Combien de livres dans votre bilan d’avril ? Vous avez fait plus ou moins que moi ? Avez-vous eu des coups de cœur parmi vos lectures ? Peut-être avez-vous des livres à me conseiller ! Je suis toujours preneuse des conseils, surtout si vous détailler votre avis pour me donner envie de lire le livre en question.

On se donne rendez-vous le mois prochain pour mon bilan de mai, mais bien sûr on se retrouvera entre temps pour d’autres articles !

Je vous dis à très vite ~

Tu aimeras peut-être

4 comments

abdelhamid 2 mai 2014 - 14h 27

j’ai lu : la flêche du temps – Martin Amis
le voyage d’hiver – Georges Perec
les amants de Padovani -Youcef Dris
l’invention de Paris – Eric Azan

Reply
Cordélia Reid 2 mai 2014 - 22h 37

Je n’en connais aucun mais 4 c’est un bon bilan :D

Reply
Parole de Lea 2 mai 2014 - 12h 36

Tu as un beau bilan !
J’ai très envie de lire l’Epreuve, surtout qu’il va être adapté au ciné !
J’ai lu pas mal de livres aussi :Belle Epoque, Dualed, Complètement cramé, L’Unité, Ne M’abandonne pas et Les 100 !!

Reply
Cordélia Reid 2 mai 2014 - 22h 38

Oui c’est d’ailleurs à cause de l’adaptation ciné que je me suis décidée à le lire ^^
Et c’est marrant tu as aussi lu les 100 ! Je l’ai terminé hier, franchement il est coooool ! Mais dommage le tome 2 est pas encore sorti ^^’

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus