Accueil » Littérature » Être lecteur » Challenge littéraire : lectures de mai

Challenge littéraire : lectures de mai

by Cordélia

Bonjour à tous et à toutes !

Je suis un peu en retard par rapport à d’habitude, mais le voilà : le bilan de mes lectures de mai ! J’ai lu 8 romans et 1 roman graphique ! Ce n’est vraiment pas mal ! Mais il faut avouer que seulement 2 de ces titres sont inédits. Les autres sont des re-re-re-re-(re…)-relectures. Mais je n’en avais pas forcément parlé sur ce blog, alors ça sera l’occasion. Je ne vous fait pas patienter davantage. Je mets les liens Amazon si vous souhaitez vous procurer ces romans, sachant que je fais dorénavant partie du Club Partenaires ;)

les 100 livre kass morgan lectures de mai

T1 Les 100 de Kass Morgan

J’avais commencé ce livre en avril et je l’ai terminé en mai. Autant vous dire que ça fait un moment ! Mais je vais essayer de m’en souvenir pour vous en parler. Il se trouve que j’ai lu ce roman suite à ma découverte de la série The 100 dont j’ai fait une critique le mois dernier. J’adore cette série (malgré les incohérences) et c’est avec plaisir que j’ai découvert le livre dont elle était inspirée. Il se trouve que même si le concept est le même : une Arche dans l’espace avec quelques milliers de personnes suite à une guerre nucléaire, construite dans le but de sauver l’humanité, avec des ados envoyés sur Terre 100 ans après pour vérifier si la Terre est viable, le livre est vraiment différent de la série. Pour tout vous dire, c’est au niveau des relations entre les personnages, voire même des personnages eux-mêmes. Certains existent dans le livre et pas dans la série, certains meurent dans la série alors qu’ils restent en vie dans le livre et vice versa, certains fricotent dans le livre alors que ce n’est pas (encore !) le cas dans la série…

J’adore le concept de cette série de livres (un seul tome est sorti pour le moment) et le contexte post-apocalyptique me fait rêver (j’ai vraiment très envie d’écrire ce genre de choses un jour). J’adore les personnages aussi, toutes les petites histoires. Dans le livre, chaque chapitre présente un point de vue différent (ça m’a fait penser au Trône de Fer). L’histoire va beaucoup moins loin que dans la série, vraiment moins loin. Au final c’est un peu comme si on avait les mêmes bases, mais pas la même histoire. Et ça fait plaisir ! Parce qu’on a pas l’impression de lire le synopsis de la série, c’est autre chose qui est aussi bien. Le problème, c’est que c’est très court. Et les personnages n’ont pas encore eu le temps d’évoluer, ils sont globalement les mêmes au début du livre qu’à la fin. Du coup, je reste dans l’attente des tomes suivants. J’espère qu’ils seront à la hauteur !

la communauté de l'anneau tolkien couverture

La communauté de l’anneau de Tolkien

Quand j’étais chez mes parents, je suis retombée en phase nostalgie et j’ai relu plein de livres de mon adolescence. Le Seigneur des Anneaux fait partie de ceux-là. Je ne vais pas m’étendre sur ce livre car j’en ai déjà parlé lorsque j’ai évoqué Les Livres de mon enfance et dans mon article sur Tolkien. Je vais simplement dire que cette lecture était vraiment très appréciable et que j’ai redécouvert la Terre du Milieu avec un immense plaisir. J’adore toujours autant Tolkien, j’adore l’histoire, notamment toute la partie à partir de la Moria (quand la communauté est formée en fait…). Mais il est vrai que ce premier tome est un peu lent. Ce n’est vraiment pas mon préféré, mais je l’aime quand même.

little house on the prairie laura ingalls book

Little House on the Prairie de Laura Ingalls

Oui, je lis La Petite maison dans la prairie ! Ne vous moquez pas comme ça ! Je n’en ai jamais parlé ici mais voilà : j’adore cette série. Parce que c’est une histoire vraie, parce que j’aime les récits de femmes, parce que j’aime les mémoires, parce que ça me fait un peu rêver et parce que j’ai lu ça quand j’étais gosse. L’histoire de Laura Ingalls, épouse Wilder, est incroyable. Elle a vécu tellement de choses. Pour résumer, l’histoire commence quand elle est toute gamine, quand sa famille part s’installer en territoire indien.

C’est le récit de la conquête de l’Ouest, vue par des personnes ordinaires. C’est l’histoire d’une famille qui connait parfois le malheur, mais parfois aussi le bonheur. C’est des hauts et des bas. Pour changer, je me suis essayé à la lecture en anglais du premier tome. Il raconte l’arrivée des Ingalls en territoire indien, leur installation et leur départ pour aller encore plus à l’Ouest. Il y a Laura, le personnage principal, sa grande sœur Mary et leur petite sœur Carrie. Et bien sûr, les parents Charles et Caroline. Ce n’est pas mon tome préféré, je trouve que le récit va un peu vite (sans doute à cause du peu de souvenirs de Laura). Mais c’est frais et puis ça m’a fait du bien de lire en anglais, il faut vraiment que je travaille ça, c’est important.

au bord du ruisseau laura ingalls

T2 Au bord du ruisseau de Laura Ingalls

Continuons sur les tome de la série La Petite maison dans la prairie. Le tome 2 suit directement le 1 (ce n’est pas toujours le cas). Cette fois la famille Ingalls s’installe… au bord d’un ruisseau. Je me souviens que j’aimais beaucoup le fait qu’ils vivent dans une maison construite dans une colline. Ils continuent de vivre très modestement. C’est sympa parce que Marie et Laura vont à l’école et sont confrontés aux enfants de la ville dans la célèbre pétasse Nelly Oleson (si vous avez vu la série, vous savez de quoi je parle). C’est encore très mignon, ce n’est pas la période qui m’intéresse le plus, mais j’aimais beaucoup quand j’étais petite. C’est ça qui est cool avec cette série, c’est qu’on grandit un peu avec Laura.

sur les rives du lac Laura Ingalls

T3 Sur les rives du lac de Laura Ingalls

Pour le coup, si j’aime bien les premiers tomes parce qu’ils sont mignons, celui-là je l’aime carrément moins. Déjà on fait un bond dans le temps. L’aînée, Marie est devenue aveugle à cause de la scarlatine et on met un moment à comprendre ça. Il y a un nouvel enfant, Grace et en lisant la biographie wikipedia de Laura, j’ai vu voir qu’elle avait aussi eu un frère entre Grace et Carrie : Freddie, qui est mort très jeune. En bref, on fait un bond énorme dans la vie de Laura et j’ai toujours du mal à l’appréhender. Ce qu’il se passe dans le tome est assez anecdotique, ils vivent normalement et en plus n’ont pas vraiment de problèmes d’argent puisqu’ils sont hébergés tout l’hiver dans une grande maison. Vous aurez compris que ce tome m’ennuie toujours un peu.

un hiver sans fin laura ingalls

T5 Un hiver sans fin de Laura Ingalls

Non, je n’ai pas oublié le tome 4. En fait le tome 4 raconte l’enfance d’Almanzo Wilder qu’on va rencontrer dans le tome 5. C’est le mari de Laura. Je crois que je n’ai jamais lu ce livre… Enfin j’avais commencé, mais ça ne m’avait pas plu alors j’avais arrêté. Un jour, il faudra que je le lise quand même. Mais si autant l’histoire de Laura me passionne, celle d’Almamzo nettement moins. Alors que ça doit être aussi intéressant. Si vous avez lu le tome 4, n’hésitez pas à me donner votre avis !

Revenons au tome 5. Il fait partie de mes préférés. Laura a 14 ans si ma mémoire est bonne. Le livre raconte environ un an de sa vie et pas des moindres : l’année de l’hiver sans fin. Un jour un vieil indien se pointe et explique que tous les 7 ans, il y a un hiver très rude. Et tous les 3 fois 7 ans (de mémoire), il y a un hiver encore plus rude. L’hiver de la mort qui tue, l’hiver sans fin, l’hiver de… 7 mois. Avec blizzard et tout le tintouin. Au début, les colons n’y croient pas trop. Et finalement… bah ça arrive pour de vrai. Et autant dire que ça va pas être la joie. On voit comme la famille Ingalls se débrouille tant bien que mal pour se chauffer et surtout pour manger. Autant vous dire que c’est vraiment pas la joie ! A la fin ils ne mangent plus que du pain fait avec de la farine de blé moulue au moulin à café, parce que c’est tout ce qu’il reste. C’est là qu’on se rend compte un peu de la chance qu’on a. Et qu’on se demande si on serait capable de survivre dans des conditions pareilles… En tout cas, j’adore ce tome.

T6 La petite ville dans la prairie de Laura Ingalls

Il n’y a pas à dire, à partir du tome 5, j’adore ! Laura et ses amies sont plus grandes, ça me parle plus. Laura commence à travailler (et oui ! A l’époque on travaillait jeune !) pour aider ses parents et faire en sorte d’économiser de l’argent pour envoyer Marie dans un collège pour aveugles. La ville qui s’est construite au cours des derniers tomes est maintenant relativement importante, il se passe beaucoup de choses. On a toujours le côté campagne et établissement des colons avec les moment sur la concession, et l’hiver ils s’établissent en ville pour ne pas se retrouver coupés du monde. Financièrement, ça va beaucoup mieux pour les Ingalls, la cabane de concession devient une vraie maison. Laura commence à être adulte (à 15 ans, oui, normal…) et on prend pleinement conscience de la place de la femme à cette époque (et donc du chemin parcouru !).

T7 Ces heureuses années de Laura Ingalls

Mon tome préféré ! Celui où Laura est la plus grande, celui où son futur mari lui fait la cour. Elle est institutrice et elle se fait courtiser, c’est tellement… d’époque ! L’histoire est plus fournie que les autres tomes, il se passe plein de trucs. J’aime la relation qu’elle a avec Almanzo (et j’adore ce prénom), le fait qu’elle se rende compte petit à petit qu’il a des vues sur elle. Ça me fascine, cette manière de mener une relation amoureuse, c’est tellement différent de ce qu’on connait aujourd’hui ! Et puis j’aime aussi tous ces moments où Laura fait la classe. C’était quand même très différent d’aujourd’hui ! On est vraiment plongé dans une autre époque et le voyage est vraiment plaisant. Il y a plein de détails qui me plaisent dans ce livre. La vie à la campagne, les modes venues de la ville, la manière dont les jeunes gens apprenaient à s’aimer. C’est sans doute le livre le plus calme de la saga, où il y a le moins de malheurs (d’ailleurs le titre le reflète bien). Il clôt parfaitement la série.

J’ai appris assez récemment qu’il y avait d’autres livres de Laura Ingalls Wilder. Un livre sur sa vie avec Almanzo notamment. Et un autre à situer avant de tome 1 ! Et d’autres qui n’ont pas l’air d’avoir été traduits en français. Il faudrait vraiment que j’essaye de me les procurer, parce que j’aimerai beaucoup en savoir plus. La vie de cette femme me fascine, c’est incroyable de se dire qu’elle a vraiment existé et que tout ce qu’elle raconte dans ses livres est vraiment arrivé.

le bleu est une couleur chaude

Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh

Vous l’avez peut-être vu passer, récemment j’ai regardé La Vie d’Adèle et j’ai fait une petite critique juste ici. Comme on m’avait dit que le film était vraiment moyen, j’avais gardé la BD pour plus tard pour ne pas être déçue : et j’ai bien fait ! Déjà j’adore le dessin. Dans une BD ou un roman graphique de ce genre, il faut vraiment accrocher à l’image pour apprécier pleinement l’histoire et là c’était le cas. Je trouve qu’il y a vraiment du cachet dans les traits et le fait que la seule couleur présente soit le bleu est vraiment marquant. L’histoire, forcément, je la connaissais déjà dans les grandes lignes, mais je l’ai trouvé beaucoup plus belle dans la BD. C’est moins brut, plus poétique et tendre.

On suit l’histoire à travers le journal intime de Clémentine (parce que oui, ce n’est pas Adèle mais Clémentine dans la BD) et la voix de cette jeune fille, puis de cette femme sonne juste. C’est vraiment attendrissant, j’avais constamment la banane en lisant cette BD. J’ai retrouvé les moments que j’avais aimé dans le film, racontés d’une toute autre manière. Contrairement au film, cette histoire d’amour est plus intemporelle. Il n’y a pas cette recherche excessive de réalisme (parfois raté…) qui m’avait gêné dans le film. Les parents de Clémentine ont plus d’importance, on les voit plus souvent et on comprend mieux le parcours de cette femme. Par ailleurs, la fin diffère totalement. Dès le début, on comprend que Clémentine est morte et que c’est pour cette raison qu’Emma se retrouve à lire son journal. Résultat, le regard qu’on pose sur l’histoire est totalement différent. En résumé, j’ai vraiment beaucoup aimé cette BD et je la conseille avec enthousiasme.

Par ailleurs, j’ai trois lectures en cours. Le Dragon rouge de Thomas Harris (oui, ça fait des mois qu’il est sur ma table de nuit…), Film noir dans la ville rose d’Otto Rivers et Les Deux tours de Tolkien. Malheureusement je n’ai pas eu le temps de finir ces livres, notamment parce que j’ai tendance à le disperser… Comme j’ai été en stage, et puis j’avais des entretiens pour des Master, je n’ai pas pris le temps de lire. Je vais devoir prendre de bonnes résolutions. J’ai beaucoup de livres à lire ! J’aimerai notamment lire tout le catalogue de House Made Of Dawn qui me fait saliver depuis des mois. Mais on y croit !

Et vous ?

Vous avez lu quoi au mois de mai ? Vous avez eu des coups de cœur ? Est-ce que vous avez déjà lu les livres dont j’ai parlé ? Vous avez des conseils à me donner pour le mois de juin ? N’hésitez pas à discuter lecture avec moi via les commentaires !

Tu aimeras peut-être

9 comments

axelle57 11 juin 2014 - 14h 28

Gniiii, je suis contente que toi aussi tu aies beaucoup beaucoup apprécié Le bleu est une couleur chaude :-)

Reply
Cordélia Reid 11 juin 2014 - 16h 59

oui c’est une très belle BD en effet :D

Reply
Tagada 11 juin 2014 - 9h 51

Purée je savais pas qu’il existait les livres de la petite maison dans la prairie ! J’adorais cette série quand j’étais petite et les livres doivent être encore mieux, il faut que je les achète ou que je les trouve dans une bibliothèque !
Et le seigneur des anneaux, les livres de Tolkien sont vraiment géniaux ! J’ai acheté la formation de la terre du milieu la semaine dernière, bon je l’ai pas encore commencé mais je vais pas tarder.
En ce moment je lis la série Eragon, j’ai lu le premier et la moitié du second tome. J’aime beaucoup l’histoire et j’accroche vraiment de plus en plus (et j’ai surtout de plus en plus de mal à m’arrêter de livre xD). Le premier tome, étant donné que j’avais déjà vu le film, j’ai plus eu l’impression de voir un rappel du film (au tout début) puis au fur et à mesure l’histoire a avancé et j’ai trouvé ça de plus en plus intéressant. Du coup je suis contente de mettre mise à la lecture de la série ^^. Faudra aussi que je lise Le dragon rouge, ça m’a l’air pas mal comme histoire.

Reply
Cordélia Reid 11 juin 2014 - 17h 00

Eh bah si ! Personnellement je n’aime pas du tout la série parce que c’est u peu trop vieux et que ça ne colle pas vraiment au livre, mais les livres sont bien je te l’assure !
C’est la première fois que tu lis Eragon ? j’avais lu ça quand j’étais ado ^^ je n’ai jamais lu le dernier tome, j’avais été trop déçue par le 3 ^^’

Reply
Tagada 12 juin 2014 - 20h 52

Oui c’est la première fois que je lis Eragon. Avant (dans ma grande débilité d’adolescente) je me disais que c’était un livre pour les garçons et que je ne devais pas le lire (j’arrivais à m’inventer des trucs des fois, ça fait peur). Ah j’espère que je ne vais pas être déçue du tome trois moi aussi. Parce que pour l’instant je suis littéralement transportée par le tome deux ^^.
C’est vrai que si tu as lu le livre avant la série, et surtout si ça ne respecte pas l’histoire ça doit être dur d’accrocher. J’adorais cette époque quand j’étais petite du coup j’ai tout de suite accroché à la série. Mais peut être, et même sûrement, que si j’avais lu les livres avant, je n’aurais pas du tout du tout aimé ^^.

Reply
Cordélia Reid 12 juin 2014 - 20h 54

Bah disons que Eragon, c’est vachement simpliste et que rétrospectivement je trouve que ça fait très « mauvais Seigneur des Anneaux » xD
Mais il y a une série ? O.o je me souviens du film immonde à se transformer en Hulk mais je crois bien qu’il n’y a eu qu’un seul film (et heureusement pour le monde)

Reply
Tagada 13 juin 2014 - 9h 41

Forcément si je m’exprime mal, on s’en sort pas xD. Je parlais de la série La petite maison dans la prairie ^^. Pour Eragon y’a un film qui est sorti mais c’est tout. Après j’ai pas trouvé que le film était super nul, mais c’est vrai qu’ils auraient pu mieux faire, surtout quand on voit tout ce qu’ils ont coupé du livre. Après c’est vrai que le lire est simpliste, mais j’aime bien quand même. Des fois des livres pas trop compliqués c’est pas mal aussi (ça me change des Homère et autre Balzac, qui sont vraiment très bien mais des fois bien compliqués aussi ^^). C’est vrai qu’il y a des passages qui font penser au seigneur des anneaux, parce qu’il me semble qu’il aimait beaucoup Tolkien et qu’il a voulu faire passer quelque petites « références » mais il y a aussi sa part d’écrivain à lui et si on part du principe qu’il a juste voulu rendre hommage à Tolkien et qu’il n’a pas tenté de créer un sorte de nouveau seigneur des anneaux raté, ça passe mieux xD.

Marie-Sophie 11 juin 2014 - 8h 44

Coucou Miss Cordélia!

Alors, le Dragon rouge de Thomas Harris… J’ai adoré cette trilogie :3 Je l’ai lue quand j’avais 14 ans, et j’ai vraiment apprécié. Même si certains passages sont très « difficiles ».

Sinon, au cours du mois de mai, j’ai lu Délirium, Sherlock Holmes et le chien des baskervilles, Salmacis et 5ème vague, pour lequel j’ai vraiment eu un gros gros coup de coeur. Je l’ai d-é-v-o-r-é!

Sur ma PAL: Le roman d’une amie, pas encore publié, un sherlock holmes (oui, j’aime sherlock holmes), relire le Silmarillion (un de mes romans favoris), Penryn et la fin du monde, Dark elite T1, continuer et finir la saga « L’apprenti d’Araluen » ^^

Reply
Cordélia Reid 11 juin 2014 - 18h 12

Bonjour !
Oui c’est sûr que Harris c’est « dur ». Je ne pense pas que j’aurais eu le caractère pour le lire à 14 ans personnellement ^^
Délirium, j’en ai entendu parler ! 5e vague tu dis ton coup de cœur ? Hum c’est bon à savoir ça parle de quoi ?
Tu as une belle liste pour le mois prochain en tout cas (surtout le Silmarillion :P)

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus