Accueil » Littérature » Être lecteur » Zoom sur : Pierre Bottero

Zoom sur : Pierre Bottero

by Cordélia

Bonjour à tous et à toutes !

J’ai hésité pendant deux bonnes semaines sur le contenu de cet article, je me retrouve donc à l’écrire à la dernière minute. Ça m’apprendra à tourner autour du pot ! Néanmoins, je ne regrette pas car j’ai eu mon idée la veille où je publie cet article. Non pas que si j’avais gardé mon ancienne idée, ça aurait été une erreur, mais… disons que je ne suis pas mécontente pour autant.

Aujourd’hui, j’ai décidé de faire un zoom sur un auteur particulier, un auteur qui m’est relativement cher car ses romans ont nourris mes rêves d’ado et m’ont apporté bien plus encore, vous le verrez par la suite. Cet auteur n’est autre que Pierre Bottero (vous l’aurez peut-être deviné en voyant l’illustration…). Vous le connaissez sans doute si vous avez été ado dans les années 2000 puisqu’il a publié son premier roman junior Amies à vie en 2001 et ses derniers romans sont sortis en 2010, ce sont des œuvres posthumes car il est décédé en novembre 2008 à l’âge de 45 ans. On peut donc dire que sa production littéraire se concentre sur 10 petites années, mais vous verrez qu’il aura été particulièrement productif ! Il est l’auteur de la célèbre trilogie La Quête d’Ewilan, suivie d’une autre trilogie Les Mondes d’Ewilan et encore d’autres livres gravitant autour de l’univers fantasy qu’il s’est créé, appelé Gwendalavir.

Ma rencontre avec Pierre Bottero

J’ai découvert Pierre Bottero quand j’étais en quatrième. Je devais avoir 12 ou 13 ans. C’était dans le cadre du Prix des Lecteurs 2006 (qui a été remporté par Soldat Peaceful soit dit en passant). Dans la sélection, il y avait le roman de Bottero Tour B2 Mon Amour. Que j’ai donc lu et que j’ai adoré. Je faisais partie du petit jury de mon collège et nous avions eu la chance de rencontrer un des auteurs sélectionnés. Vous avez deviné : il s’agissait de Pierre Bottero !

J’ai rencontré Pierre Bottero à la bibliothèque municipale d’Ecommoy, une vile paumée dans la campagne sarthoise, avec une vingtaine de mes camarades. On était tous là, assis sur nos chaises et on l’a écouté parlé. Je me souviens assez mal de cette rencontre, je m’en rends compte aujourd’hui. Je me rappelle néanmoins qu’il nous avais raconté son parcours d’écrivain, comment lui, instituteur, s’était lancé dans l’écriture d’un roman junior et sa femme l’avait poussé à le faire publier. Je me souviens aussi qu’il nous avait raconté avoir rencontré un couple sur un salon du livre qui lui avait présenté une petite Ewilan de quelques mois, sachant qu’il a réellement inventé ce prénom (pour en être sûr, il avait tapé le prénom dans Google au moment de l’écriture et il y avait eu zéro résultat). Il nous avait également montré le manuscrit d’un des tomes d’Ewilan, avec toutes les corrections de l’éditeur, notamment une qui l’avait fait beaucoup rire : une répétition séparé de 10 pages. Il s’était défendu « mais il y a 10 pages entre ces deux répétitions ! » et son éditeur lui avait répondu « parce que tu ne connais pas un autre mot pour dire [motenquestion] ? » . Evidemment qu’il connaissait un synonyme…

Cette rencontre m’a marqué, surtout le fait d’avoir vu son manuscrit. Je me souviens avoir ressorti de mes tiroirs mon roman de Fantasy (aujourd’hui abandonné…) juste après cette rencontre. Et puis le fait qu’il soit aujourd’hui décédé ajoute un petit côté exceptionnel à cette histoire. J’ai eu la chance de croiser son chemin, et j’ai même un petit souvenir de cette rencontre.

pierre bottero tour B2 mon amour

Les livres de Pierre Bottero

Je vais vous présenter rapidement ses livres, ou du moins ceux que j’ai lu ! J’en ai lu une grande partie, mais je ne peux prétendre avoir tout lu. Je vais aller dans l’ordre de parution pour que ce soit plus simple.

Ce n’était pas cette couverture avant…

Amies à vie (2001)

Après avoir lu Tour B2 mon amour (le livre dédicacé par Bottero), je m’étais lancée à la recherche de ses autres romans. J’avais fini par trouver sa toute première publication. C’est un roman junior, donc j’étais déjà un peu grande à l’époque, mais je me souviens qu’il m’avait plu, malgré sa simplicité. C’est une belle histoire d’amitié, qui parle d’un thème difficile : la leucémie. En ce moment on parle beaucoup de Nos étoiles contraires, j’avais complètement oublié que Amis à vie racontait une histoire du même genre.

La Quête d’Ewilan (2003)

Voici la saga qui a rendu Pierre Bottero célèbre, je pense qu’on peut le dire. L’univers créé autour d’Ewilan est ce qu’il a le plus développé. Et on imagine qu’il avait encore beaucoup de projets pour Ewilan et Gwendalavir (son monde fantasy)… C’est frustrant de se dire qu’on aura jamais droit à tout ce qu’il gardait dans sa tête et qu’il n’a pas eu le temps de coucher sur papier. Je n’en parlerai pas car je ne l’ai pas lu, mais sa dernière trilogie Les Âmes Croisées était censée faire le lien entre tout un tas d’histoires autour d’Ewilan, sauf que… qu’il y a eu qu’un seul tome. C’est la vie…

En tout cas, dans la Quête d’Ewilan, on rencontre d’abord la jeune Camille, une orpheline élevée dans une famille d’adoption vraiment peu affectueuse (ok ça ressemble un peu à Harry Potter sur le papier xD). Sauf qu’un jour où elle manque de se faire écraser par un camion, elle fait Un pas du le côté et se retrouve dans un autre monde : Gwendalavir. Elle va se faire attaquer par un monstre, être secourue par un chevalier et repartir dans son monde légèrement perturbée. Finalement, elle va retourner dans ce monde avec son meilleur ami Salim et découvrir qu’elle est originaire de ce monde (comme par hasard !), et que son vrai nom est Ewilan. Et son don pour le voyage entre les mondes est en fait la conséquence de son don inné pour l’art du Dessin (de la magie, pour faire simple). Elle va découvrir Gwendalavir et les problèmes qui vont avec (sinon il n’y a pas d’histoire !).

C’était vraiment une histoire prenante, j’ai adoré Ewilan, mais mon préféré c’était Salim. Et Ellana, qui a eu droit à sa propre trilogie par la suite.

Zouck (2004)

Pierre Bottero avait choisi d’aborder des thèmes très difficiles avec ses romans jeunesse. Dans Zouck, il parle d’anorexie et d’amour. Ce sont deux amies danseuses : Zouck (Anouck) et Maïwenn. Sauf que petit à petit, les deux amies s’éloignent. Zouck est obsédée par son poids et Maïwenn tombe amoureuse d’un homme beaucoup plus âgé qu’elle. Les amies se déchirent, se retrouvent, c’est vraiment une belle leçon d’amitié. Reparler et repenser à ce roman me donne envie de le relire, il faut absolument que je le trouve en bibliothèque ou en librairie.

Les Mondes d’Ewilan (2004)

On est ici face à la suite directe de la trilogie La Quête d’Ewilan. Je ne vais pas vous spoiler au cas où vous ne l’auriez jamais lu, mais apprenez que cette trilogie est beaucoup plus centrée sur le monde Gwendalavir. On en apprend plus sur les parents d’Ewilan, sa relation avec Salim évolue énormément et on découvre de nouveaux mondes (et un nouveau Mal qui va avec). En clair, rien n’est terminé, contrairement à ce qu’on pouvait croire à la fin de la première trilogie. J’ai assez peu de souvenirs de ces livres, je ne les ai pas relu depuis des années, mais je me souviens qu’au collège, je les ai dévoré les uns après les autres. Donc si vous avez entre 12 et 16 ans (ou avez des enfants qui ont ces âges-là) et que vous aimez la fantasy, je pense que ça peut vous plaire ! Et on pourra faire toutes les critiques sur Ewilan (clichés, Mary-Sue…), c’est quand même une super histoire.

Tour B2 mon amour (2006)

Le fameux roman grâce auquel j’ai rencontré Pierre Bottero… C’est une histoire d’amour adolescent relativement ordinaire, mais fichtrement bien fichue. La rencontre entre Tristan, un garçon des cités avec un bon fond et de Clélia, une fille débarquée dans la cité un peu par la force des choses, une grande lectrice qui ne comprend pas le nouvel environnement où elle a été parachuté. J’adore cette histoire, je la trouve tellement rafraichissante, positive et touchante. Si j’écris un jour un roman jeunesse, je veux qu’il soit aussi efficace et accessible que Tour B2 mon amour. A l’époque, je m’étais tout de suite identifiée au personnage de Clélia, cette livrovore fan du Seigneur des Anneaux (elle a appelé son arbre Tom  Bombadil, s’il vous plait !).

L’Autre (2006)

Je pense que c’est ma trilogie préférée de Pierre Bottero. J’adore le scénario, je le trouve génial et c’est typiquement le genre d’histoire que j’aurais aimé écrire. C’est assez compliqué à expliquer, je vais essayer de faire simple. Il existe une entité maléfique : l’Autre qui, 3000 ans avant l’histoire, a été battu et séparé en trois entités : la Force, le Cœur et l’Âme. Battu par qui ? Par les sept familles. Des familles qui ont toujours plus ou moins dirigé le monde, sans que personne ne s’en aperçoive vraiment. Chaque famille possède un don particulier : les Cogistes (intellect), les Mnésiques (mémoire héréditaire), les Guérisseurs, les Scholiastes (mimétisme), les Bâtisseurs (création de portes entre les mondes parallèles), les Métamorphes et les Guides (voyance). Ces familles autrefois unies se sont depuis entredéchirées, sinon ce n’est pas drôle…

Evidemment, l’histoire commence quand l’Autre est libéré de sa prison. Deux adolescents : Natan et Shaé se retrouvent embarqués dans cette histoire et vont petit à petit comprendre qu’ils sont destinés à se battre contre l’Autre. Ils découvrent bien sûr qu’ils sont les descendants de certaines familles, mais je n’en dis pas plus… Tout ce qu’on sait au début, c’est que Natan est Cogiste et Shaé Métamorphe.

Le Pacte des Marchombres (2008)

Je crois bien que cette trilogie fait partie de la catégorie des très rares romans que je n’ai lu qu’une fois. Je ne crois pas les avoir dans ma bibliothèque personnelle, j’avais dû les emprunter au CDI quand j’étais au lycée. Les Marchombres sont une création absolument fantastique de Pierre Bottero. La guilde des Marchombres est une guilde secrète, œuvrant dans l’ombre pour la stabilité et l’Harmonie du monde. L’apprentissage dure trois ans et on apprend à être… comme une ombre et à chevaucher la brume. Cette trilogie est centrée sur l’un des personnages principaux de la saga sur Ewilan : Ellana. Dans Le Pacte, on en apprend plus sur son passé, et dans le dernier tome : sur son avenir. J’ai adoré en savoir plus sur les Marchombres, ils restent extrêmement mystérieux dans les livres précédents et c’était génial d’apprendre leurs traditions, leur fonctionnement, leurs objectifs… Je crois bien que j’avais participé à un concours de poésie Marchombre à l’époque, même que je n’avais rien gagné x)

A comme Association, en collaboration avec Erik l’Homme (2010)

J’ai déjà eu l’occasion de parler de cette saga coécrite par Bottero et l’Homme dans mon article sur le Salon du Livre 2014 où j’ai pu rencontrer Erik L’Homme. C’est une saga fantasy jeunesse qui raconte les histoires entremêlées de Jasper, un agent stagiaire à l’Association qui pratique plutôt bien la magie Wicca et Ombe, également agent stagiaire, sauf qu’elle est quasiment indestructible et possède une force surhumaine. L’Association est une organisation secrète chargée de maintenir l’ordre entre les humains et les créatures magiques. A l’origine, Bottero écrivait les romans du point de vue d’Ombe et l’Homme ceux du point de vue de Jasper. Sauf qu’avec la disparition de Bottero, l’Homme a repris seul la saga et n’écrit donc plus que du point de vue de Jasper. C’est une bonne saga, elle me fait penser à Artemis Fowl. L’association de ces deux auteurs jeunesse ne pouvait qu’être fantastique. Je n’ai pas tout suivi, mais je pense que quand les livres seront tous sortis, je la lirai d’une traite.

Et vous ?

Connaissiez-vous Pierre Bottero ? Avez-vous lu certains de ses livres ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous envie de le lire maintenant ? N’hésitez pas à partager votre expérience via les commentaires.

Tu aimeras peut-être

10 comments

Isilaurora 22 octobre 2015 - 22h 41

Personnellement, j’ai tout simplement adorée Pierre Bottero. Au point de le siter, l’année dernière, dans une dissertation de français.
Dans tous les livres décris, il n’y a que Zouc que je n’ai pas lue…
C’est lui qui, en partie, m’a conforté dans mon désir d’écrire. De faire comme lui.
Bref, c’est un merveilleux hauteur et je ne peux que déplorer sa perte. Un accident de moto ! Franchement. Si encore il était mort à cause d’une attaque magique… Mais non. Un bête accident de moto…

Bref, je conseille également comme lecture les livres de Roxane Dambre (L’esprit de lou. La trace du coyote …) qui sont geniaux et à mourir de rire.

Reply
Estellka 3 mai 2015 - 19h 49

Bonjour,
je découvre ton blog (je me permets de te tutoyer, même si nous n’avons pas gardé les vaches ensemble) et je suis absolument ravie de découvrir cette pépite. Je l’ai parcouru très rapidement en long en large et en travers, et je compte revenir très bientôt pour pouvoir le savourer pleinement. J’ai en effet un mémoire à écrire et il ne me reste que très peu de temps, il faut donc que je m’y remette dare-dare. Mais au lieu de ça, je suis ici à te lire et à t’écrire, vilaine fille. Ce sera donc juste un petit mot en passant pour dire que je suis aussi fan de la trilogie Ellana, et de bien d’autres livres de Pierre Bottero. Je pense que je vais me pencher sur ceux que tu présentes et que je ne connaissais pas. Je me rend compte que nous avons plusieurs lectures en commun, j’en profite donc pour te glisser le nom d’un auteur : Jeanne. A Debats. Ce sont des diamants qui sortent de ses doigts. Je n’ai lu que Rana et le dauphin et L’envol du dragon, mais ces deux livres sont un concentré de jouissance littéraire. Je me suis mise récemment à l’écriture également et je savoure d’avance les conseils et les exercices d’écriture que tu nous propose sur ce blog. En résumé, je voulais principalement te remercier d’avoir publié tous ces articles, que je savourerai tranquillement quand je serai débarrassée de ce mémoire. D’ailleurs je vais m’y remettre de ce pas. Encore merci et à bientôt car je compte bien repasser par ici très bientôt!

Reply
Akemi 23 décembre 2014 - 11h 31

J’ai lu La quête d’Ewilan et Les mondes d’Ewilan grâce à cet article, et j’ai adoré ! J’ai dévoré une trilogie par semaine c’était génial ! Merci ;)

Reply
Cordélia Reid 23 décembre 2014 - 22h 19

Ah c’est super ! Je suis ravie <3

Reply
Raphaëlle 25 août 2014 - 20h 19

Un très très chouette article, qui présente bien Pierre Bottero ! J’ai adoré cet auteur, et, il y a quelques mois, je me suis replongée dans la saga du Pacte des Marchombres… Je la trouve réellement magnifique, j’aime beaucoup Ellana en tant qu’héroïne, et la poésie Marchombre… *_*. Je trouve que son écriture a beaucoup évolué d’ailleurs, depuis la Quête d’Ewilan jusqu’au Pacte ^^.

Bref, un tout petit commentaire pour te dire que j’ai beaucoup aimé ton article (et que je trouve génial que tu ais eu la chance de rencontrer Bottero !). Bonne continuation ! o/

Reply
Cordélia Reid 1 septembre 2014 - 0h 27

Merci, je suis contente de voir qu’il y a d’autres fans (ou anciens fans) de cet auteur jeunesse :D

Reply
Kuli 15 août 2014 - 12h 44

Bon, bah c’est drôle que tu publies cet article maintenant, parce que depuis une semaine, j’ai replongé dans Bottero. J’ai lu la trologie de l’Autre, que je n’avais jamais lu, relu les Âmes Croisées, puis toute la saga Ewilan/Ellana (pour la énième fois). Et j’adore toujours autant ces livres. Et l’écriture de Bottero. Et le fait de savoir que je ne saurais jamais le lien entre tous ces univers me frustre à un point inimaginable xD
La triple trilogie sur Gwendalavir restera toujours ma préférée (surtout Le Pacte des Marchombres), même si comme on l’entend souvent, Ewilan est carrément Mary-Sue au début.Je m’en fiche un peu, en fait, déjà parce que c’est superbement écrit, et parce que je trouve que ça s’attenue énormément au fil des tomes. Et comme toi, je suis une fan inconditionnelle de ce cher Salim, le crustacé de l’ombre :mg: (et d’Ellana, aussi, comme c’est étonnant xD) (et de Jilano) (et de plein d’autres).
A comme Association c’est génial aussi @.@ Et terminé o/ Franchement, je te le conseille vivement. Et l’humour de merde de Jasper me fait mourir de rire, je dois avoir des problèmes xD
Brayf, il faudra que je lise Le Chant du Troll, Tour B2 mon amour, Zouk et Amis pour la Vie (je ne connaissais pas les deux derniers d’ailleurs), histoire de poursuivre ma (re)lecture intensive de Bottero x)

Reply
Cordélia Reid 1 septembre 2014 - 0h 28

Le hasard fait bien les choses…
Ellana et Salim, ils sont graaaves cool !
Et il faut que je finisse les A comme Association !

Reply
Sofia 15 août 2014 - 9h 57

Ton post m’a rappelé beaucoup de souvenirs, je ne savais pas qu’il était mort ! (je faisait partie de celles qui attendaient désespérément la suit des Ames croisées, en mode « Mais qu’esqu’y fout l’auteur ? »)

Dans cette série de bouquins, je les ai pratiquement tous lus quand j’étais au collège, Zouck m’avait vraiment marqué à l’époque, mais mes favoris restent de loin les Ellana, une série excellente que je n’hésiterai pas à relire un jour.

Bisous !
Sofia
http://nuagedemoutons.blogspot.fr/

Reply
Cordélia Reid 1 septembre 2014 - 0h 26

Ah bah tu pouvais attendre encore longtemps xD
Merci pour ton commentaire ^^

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok En savoir plus